Formule 1

A Imola, Williams F1 pourrait être très rapide si le vent est favorable selon Russell

Une Williams inconstante à dessein

Recherche

Par Alexandre C.

19 mars 2021 - 17:06
A Imola, Williams F1 pourrait être (...)

Comme George Russell le révélait après les essais de Bahreïn, Williams a choisi une philosophie aérodynamique un peu osée et extrême pour cette saison de F1. En effet Grove a choisi de sacrifier de la constance et de la régularité dans les performances, pour avoir un peu plus d’appui sur certains Grands Prix.

Williams devrait ainsi être inconstante cette année, a poursuivi George Russell. Car l’équipe a bien choisi d’être plus irrégulière à dessein. Selon les conditions, elle devrait jouer en milieu de grille, ou lutter avec les Haas en fond de tableau. Cela dépendra avant tout du vent... et il soufflait fort à Bahreïn, surtout le premier jour lors de la tempête de sable.

« Nous nous sommes un peu écartés de la route du développement conventionnel, pour avoir plus d’appui, au détriment d’une plus grande sensibilité. »

« En fin de compte, nous avons reconnu que nous n’avions besoin que de quelques bonnes courses, et que si nous étions constamment à un rythme identique, comme probablement l’année dernière, nous ne marquerions pas de points. »

Pour George Russell, peu importe d’être performant sur 21 courses : l’être sur une petite dizaine suffit pour une équipe qui joue la 8e ou 9e place au classement des constructeurs.

« Il suffit d’être rapide sur deux courses, par exemple, et vous finirez potentiellement huitième ou neuvième au championnat des constructeurs. Haas a marqué trois points l’année dernière et Alfa en a marqué huit. Nous voulons essayer d’être aussi rapides que possible lorsque les planètes sont presque alignées. »

« Pour nous, il s’agit d’être peut-être un peu plus extrême que ces deux dernières saisons, mais à la fin de la saison, nous pourrions dire, vous savez, nous avons été très, très rapides dans 10 courses, très, très lents dans les 13 autres. Mais lorsque le vent est dans une direction favorable, la voiture est très rapide. »

George Russell prévient donc : si Williams peut souffrir à Bahreïn, elle pourrait être plus forte ailleurs, dès le deuxième Grand Prix...

« Ces jours à Bahreïn ont fait ressortir le pire de la voiture, mais il y a eu des points positifs parce que quand il y avait des virages qui étaient normaux, notre voiture était en fait très compétitive. »

« Je crois que lorsque nous allons sur un circuit où tout est un peu plus calme ou un peu plus fermé, c’est là que nous pouvons exceller. Je pense que peut-être, Imola pourrait être un bon circuit pour nous. Notre performance fera un peu du yoyo cette année. »

Williams F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less