Formule 1

A demi-mot, Abiteboul suspecte un accord secret entre Racing Point et Mercedes F1

Un rebondissement bientôt dans l’affaire de la Mercedes rose ?

Recherche

Par A. Combralier

8 mars 2020 - 17:15
A demi-mot, Abiteboul suspecte un (...)

Racing Point a clairement assumé, au début des essais de Barcelone, avoir copié un bon nombre de pièces de la Mercedes de l’an dernier, et ce, afin de gagner rapidement en compétitivité. Il est acquis qu’une équipe a le droit de copier un certain nombre de pièces, en particulier en se basant sur les photographies prises dans le paddock. Mais le partage de plans plus détaillés n’est normalement pas monnaie courante…

Or, interrogé sur l’approche de Racing Point par Canal +, Cyril Abiteboul, le directeur général de Renault F1, s’est montré quelque peu suspicieux sur cette « Mercedes rose ». Sans aller loin, concrètement, dans ses accusations, le Français a sous-entendu que Racing Point aurait pu bénéficier de davantage d’aide que de simples photographies – autrement dit, Mercedes aurait pu fournir directement des plans de pièces à Racing Point, dans le but de freiner les progrès de Renault.

« Ils ont des super photographes ! » ironise tout d’abord Cyril Abiteboul.

« Je remarque l’espèce d’honnêteté de dire qu’ils ont copié, c’est la première fois que les gens ont une fierté [après avoir fait] un travail de copie… Ce serait comme un faussaire qui serait hyper satisfait de ce qu’il a fait, cela ne vaut pas la fierté de travailler sur une œuvre originale. »

« Toute la question est de savoir s’il est possible, sur la base d’une information publique, de faire un boulot aussi précis, qui marche aussi bien… Je ne vais pas aller plus loin à ce stade, mais c’est une question qu’on est en train de se poser. »

Renault va-t-elle porter réclamation dans les semaines à venir auprès de la FIA ? Affaire à suivre…

Pour ce qui est de l’autre élément marquant, sur le plan technique de ces essais de Barcelone, le fameux DAS de Mercedes, Cyril Abiteboul n’en veut-il pas à Esteban Ocon (qui était pilote d’essais Mercedes l’an dernier) d’avoir prévenu son équipe ? Pas vraiment, car Cyril Abiteboul ne pense pas que son nouveau pilote était au courant…

« La force de Mercedes, c’est cette ségrégation de l’information, nous, on a une culture française, plus inclusive. Qu’Esteban n’ait pas été au courant de ce device… je veux bien le croire ! »

Renault devra donc compter sur elle-même pour progresser au classement des constructeurs. Quel bilan Cyril Abiteboul fait-il des essais de Barcelone ? Et qu’attendre de Renault pour 2020 ?

« Pour nous, ça a été plutôt de bons essais. On a couvert tous les enjeux majeurs de ces essais : s’assurer que la voiture soit fiable, qu’elle réponde bien, qu’elle soit en ligne avec nos attentes en termes de gain de performance pendant l’hiver, ça, c’est la grande satisfaction, parce qu’on avait vraiment des gros problèmes de corrélation avec l’aérodynamique, l’an dernier. C’est important pour cette voiture qui est née, mais aussi pour le développement de ce qui est à venir. »

« Le moteur, fiable. Un seul moteur utilisé sur les 6 jours, côté Renault comme McLaren. C’est l’un des gros enjeux de l’hiver, cette fiabilité, car elle nous a coûté cher en début de saison dernière. »

« C’est vraiment très très difficile de tirer des conclusions, si ce n’est que ça va être extrêmement serré. Donc ça peut être une saison très excitante, intéressante pour tout le monde. C’est pour cela qu’on a envie qu’elle se déroule. »

« Ce qu’on a pas fait de bien l’an dernier… c’est la gestion des attentes. On avait une très bonne dynamique, la signature de Daniel Ricciardo… Tout le monde s’attendait à un step de plus, même si on sentait bien qu’il y aurait un plafond de verre. Donc il y a eu un écart important, entre les attentes que certains plaçaient en nous, après ce qui s’était passé jusque-là, et ce qu’on a réalisé, et évidemment, cela fait une appréciation négative. Mais encore une fois, notre prestation n’a pas été bonne. Pas une bonne saison, mais ce ne fut pas une saison inutile, avec quatre grands changements qui ont été faits aux postes-clefs. »

Renault F1

Racing Point F1 - Aston Martin F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less