Formule 1

A cause des crashs de Gasly, Red Bull doit redoubler de travail avant Melbourne

Horner n’est pas très heureux et le fait savoir

Recherche

Par A. Combralier

11 mars 2019 - 08:58
A cause des crashs de Gasly, Red (...)

Pierre Gasly s’est crashé deux fois durant les essais hivernaux de Barcelone. Le deuxième accident, totalement imputable au Français qui a mordu dans l’herbe, avant de voir sa voiture frapper fort le mur par l’arrière, a perturbé la fin du roulage de Red Bull : faute de pièces disponibles, la monoplace autrichienne a dû limiter son roulage et n’a pu évaluer les dernières évolutions.

Les crashs du Français continuent malheureusement de perturber la préparation de l’écurie autrichienne. Présent à Tokyo ce week-end pour un événement conjoint avec Honda, Christian Horner n’a pas manqué de souligner que Pierre Gasly avait donné des maux de tête à son équipe – comme pour lui mettre, déjà, la pression avant le premier Grand Prix.

« L’équipe est très, très occupée. Il y a la première course à préparer, à l’autre bout du monde. Et Pierre a rendu l’équipe encore plus occupée après son accident de la semaine dernière. »

Présent lors du même évènement, le Normand n’a cherché aucune excuse.

« Je dois apprendre de ces erreurs. Ce n’était pas la meilleure conclusion à ces deux semaines. Mais je me rappellerai des points positifs et travaillerai sur les points négatifs. Je pense que dans l’ensemble, avec le package, le premier ressenti avec était formidable. »

« Bien sûr, je ne me sens pas aussi à l’aise que j’aimerais dans la voiture, et c’est mon travail de la régler ainsi que je la voudrais, en travaillant avec l’équipe qui m’entoure. »

Lors de cet évènement promotionnel organisé avec Honda, Max Verstappen et Pierre Gasly ont conduit la RB7 de 2011 dans les rues de la ville, sous les yeux de 10 000 fans.

« C’est la première fois que je fais une démonstration ici à Tokyo, et c’était génial » s’est félicité le Néerlandais. « Nous avons pu faire quelques donuts. Le soutien que nous avons ici est généralement fou et maintenant, avec l’association Red Bull-Honda, c’est juste incroyable. Voir tant de fans se présenter pour une démonstration est formidable, et à Suzuka, plus tard cette année, le soutien des fans devrait être incroyable. »

Pierre Gasly connaissait davantage le Japon, puisqu’il y a roulé en Super Formula toute une saison.

« Ce fut une expérience incroyable que de conduire une F1 pour la première fois à Tokyo et la foule était énorme. La passion de la F1 des Japonais est incroyable. C’est un privilège de partager cette passion avec eux, même si ce n’est pas pour longtemps ; c’est un départ merveilleux pour cette saison. »

« Maintenant, j’ai vraiment hâte d’être à la première course à Melbourne. Nous avons été vraiment heureux des essais et je pense que dans l’ensemble c’était vraiment positif. Honda a fait un travail incroyable et j’espère que nous pourrons le prouver durant l’année. Ma première course avec l’équipe, c’est un moment super excitant et j’ai vraiment hâte qu’il arrive enfin. »

A l’unisson de ses deux pilotes, le directeur d’écurie Christian Horner a lui aussi souligné les débuts très positifs de Red Bull avec Honda.

« Tout ce que nous avons vu sur le plan de l’unité de puissance, jusqu’à présent, c’est de la fiabilité, de la performance… Son intégration dans le châssis est extrêmement encourageante. Nous avons eu une pré-saison positive et nous sommes optimistes pour la saison à venir. »

« Mercedes a gagné les cinq derniers championnats maintenant, et Ferrari est actuellement la référence. Mais nous sommes confiants de pouvoir resserrer cet écart ; nous avons tous les outils nécessaires autour de nous pour y arriver, et pour vraiment être capable de lutter face ces deux équipes d’usine. »

Red Bull

expand_less