Formule 1

A Barcelone, Ricciardo espère se hisser au niveau de Norris en terrain connu

Un circuit connu pour compenser ses difficultés d’adaptation

Recherche

Par Alexandre C.

5 mai 2021 - 14:48
A Barcelone, Ricciardo espère se (...)

C’est en troisième au classement des pilotes que Lando Norris, solide 5e à Portimao, s’avance à Barcelone. Au Portugal, le pilote Britannique a de nouveau impressionné les observateurs en mettant sous l’éteignoir son coéquipier Daniel Ricciardo.

Et à Barcelone ? Sur un tracé plus connu, pense-t-il pouvoir continuer sur la même lancée ?

« Nous semblons être en bonne forme en ce moment, donc nous essayons juste de continuer sur cette lancée, à marquer des points et d’autres choses comme ça. Le championnat en est encore à ses débuts, donc un autre week-end comme celui du Portugal serait bien. Nous devons continuer à travailler, à essayer d’obtenir des points et un autre bon résultat en qualification. Nous verrons ce que nous pouvons faire et comment est la voiture, mais je suis confiant que nous pouvons faire une bonne course. »

Daniel Ricciardo, 16e des qualifications mais 9e en course, sait que remonter à Barcelone ne sera pas aussi facile que remonter à Portimao. L’Australien souffre toujours de difficultés d’adaptation dans la McLaren mais rouler sur un circuit très familier permettrait d’atténuer ce problème, espère-t-il du moins.

« Après avoir été sur deux circuits uniques à Imola et Portimão, il sera bon de faire quelques tours sur un circuit que je connais très bien. Toutes les équipes font beaucoup d’essais à Barcelone, donc nous savons à peu près à quoi nous attendre dès le départ. Le fait d’avoir une telle familiarité avec le circuit avec des niveaux élevés d’adhérence devrait me permettre de vraiment pousser la voiture et ne pas avoir trop d’autres facteurs à prendre en compte. Je me sens de plus en plus à l’aise avec chaque distance de course effectuée, donc je suis vraiment excité de voir ce que nous pouvons faire dans les prochaines courses. »

Andreas Seidl, le directeur de l’écurie McLaren en F1, priorise les qualifications afin que son équipe valide son début de saison réussi, tout en évitant le risque d’auto-suffisance.

« Après avoir très bien rattrapé un samedi difficile à Portimão, nous abordons le Grand Prix d’Espagne en espérant que le week-end sera un peu plus facile. Deux courses d’affilée posent des défis logistiques, et l’équipe de l’usine et du circuit a fait un excellent travail pour s’assurer que nous sommes bien préparés à reprendre la course si tôt après le Portugal. »

« Comme toujours, les qualifications sont une partie importante du week-end, mais particulièrement sur le Circuit de Barcelona-Catalunya, où les dépassements peuvent être difficiles. Nous avons fait un bon début de saison mais nous savons que nous ne devons pas nous reposer sur nos lauriers, surtout quand nous voyons à quel point la compétition est serrée. Lando a fait un excellent début de saison et reste en bonne forme, tandis que Daniel commence vraiment à montrer sa confiance dans la voiture, avec la bataille de dimanche dernier pour revenir dans les points qui prouve les progrès qu’il fait. Nous sommes impatients de voir ce qu’il peut faire quand il est totalement à l’aise. Un autre week-end, une autre chance de marquer quelques bons points. »

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less