Formule 1

A Barcelone, Hamilton a ‘plus appris’ sur Verstappen que dans tous les autres GP réunis

En le suivant de près en piste

Recherche

Par Alexandre C.

9 mai 2021 - 20:39
A Barcelone, Hamilton a ‘plus appris’

Lewis Hamilton avait l’habitude de mener tous les tours du Grand Prix d’Espagne depuis deux ans, il n’en a rien été cette année. C’est même Max Verstappen qui aura mené la plus grande partie de la course dès le premier virage.

Mais Lewis Hamilton s’est régalé de ce duel et dit même avoir beaucoup plus appris dans la boîte de vitesses de la Red Bull, que lorsqu’il mène une course. Un combat ainsi utile pour le reste de la saison selon le pilote britannique.

« J’ai beaucoup appris sur Max aujourd’hui. Peut-être plus que dans toutes les autres courses réunies. Donc, ça a été une bonne course, dans ce sens. »

« C’était juste bon. Quand vous êtes avec les autres près sur la piste, vous pouvez voir différentes choses et regarder de près. Évidemment, je suivais de relativement près, donc j’ai appris beaucoup de choses sur sa voiture et sur la façon dont il l’utilise. Donc, c’était une bonne course à cet égard. »

Avec 94 points en 4 courses, Lewis Hamilton a pris son meilleur départ en F1, tout simplement. Il prouve qu’il reste plus que jamais au sommet, surtout si on le compare à son coéquipier Valtteri Bottas... Mais Max Verstappen n’est qu’à 14 unités et il faudra donc rester au sommet !

« Chaque année, je reviens et j’essaie toujours de m’améliorer, et le plus souvent, cela a tendance à sembler impossible, mais c’est une nécessité. Les Red Bulls ont commencé de manière incroyablement forte, ils ont tous deux une voiture et une opportunité de gagner le championnat. »

« Tout comme nous. Et il faudra tout faire, montrer notre meilleur niveau, pas seulement moi, mais l’équipe aussi, week-end après week-end. Sinon, ces gars-là vont gagner. »

Alors qu’il devait remonter plus de 20 secondes sur Max Verstappen dans son dernier relais, Lewis Hamilton n’a paru que très peu douter, ou bien juste au début. Toutefois Lewis Hamilton sait aussi que Mercedes a su, et bien su, adapter sa stratégie en cours de route puisque la vitesse de pointe de la Red Bull l’autorisait à rester en tête à durée de vie des pneus égaux.

« C’était vraiment intéressant parce que tout le week-end, une stratégie à un arrêt était la stratégie la plus rapide pour finir la course. Mais c’est l’un des circuits les plus abrasifs sur lequel nous allons en termes d’agressivité avec les pneus, et ce n’est pas facile de faire tenir ces pneus sur cette distance - même si la piste était beaucoup plus fraîche ce week-end que peut-être l’année dernière ici, et par rapport aux qualifications. »

« Tous ces petits détails ont un effet sur la tenue de ces pneus, mais c’est quand même un circuit très difficile pour les économiser et les faire tenir la distance. »

« C’était clair dès le début qu’avec la façon dont je poussais pour rester à une seconde ou un peu plus d’une seconde de Max, je savais que je devais adopter une stratégie à deux arrêts. »

« Mais quand je suis sorti avec une vingtaine de secondes de retard, j’ai pensé que ça semblait si loin, c’est un écart si énorme à combler. J’avais beaucoup à rattraper, mais je ne savais pas si j’aurais assez de rythme à la fin, du point de vue des pneus. Mais alors vous avez ce petit problème, vous savez qu’il va avoir [Max Verstappen] encore moins de rythme à la fin. »

« Donc c’était la stratégie parfaite. »

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less