Formule 1

Wolff tient à ce que les monoplaces de F1 fassent du bruit

L’électrification n’est pas faite pour les sports

Recherche

Par Emmanuel Touzot

30 décembre 2017 - 09:29
Wolff tient à ce que les monoplaces (...)

Ross Brawn a réfuté hier l’idée que la Formule 1 puisse devenir électrique dans les prochaines années, estimant au contraire que les moteurs devaient faire plus de bruit. Un avis que partage entièrement Toto Wolff.

"La Formule 1 est un spectacle audiovisuel" lance le directeur de Mercedes. "Nous devons être choqués par la vitesse des voitures en les regardant, et par le son des moteurs".

"Tout le monde emboîte le pas des voitures électriques car Tesla en fabrique, mais aucun constructeur qui fait du 100% électrique n’a jamais gagné un dollar".

Wolff estime que la technologie actuellement employée en Formule 1 est la plus viable, y compris sur nos routes : "Je ne suis pas un expert en voitures de route mais mon opinion est que l’hybride représente l’avenir".

"Je vois l’électrification totale dans les villes comme une première étape et de l’hybride partout ailleurs. Mais je doute que l’on ait plus de 25% de voitures électriques en 2030".

Il fait toutefois une différence entre l’automobile et la course automobile : "Un véhicule doit être une commodité et n’a pas besoin de déclencher des émotions. La course automobile, le danger et la technologie, déclenchent des émotions. Je pense que les deux ne vont pas de pair".

Mercedes va toutefois produire des véhicules urbains électriques et c’est la raison pour laquelle la firme va s’engager en Formule E l’année prochaine : "La raison pour laquelle nous y allons est parce que nos voitures vont devenir en partie électriques, c’est un fait. L’aspect marketing nous intéresse, mais cela ne nous fera pas changer nos voitures".

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less