Formule 1

Wolff révèle que Mercedes a fait un grand bond en avant depuis Spa

De quoi terrasser Ferrari ?

Recherche

Par A. Combralier

30 septembre 2018 - 11:49
Wolff révèle que Mercedes a fait un (...)

Ferrari semblait avoir la voiture la plus rapide jusqu’à Spa, mais Mercedes pourrait bien avoir repris le dessus grâce à ses nouvelles évolutions et à une meilleure compréhension de la voiture.

Hier à Sotchi, les Mercedes ont verrouillé la première ligne, alors que Ferrari y était parvenue l’an dernier. A Singapour, Mercedes, dominée en 2017, avait encore redressé la barre en signant la pole grâce à Lewis Hamilton. Les temps changent, à la faveur de l’écurie allemande.

Le talent du Britannique y est bien sûr aussi pour quelque chose, mais tout de même : Toto Wolff a confirmé que les dernières évolutions sur la Mercedes W09 avaient corrigé les défauts de la voiture dans les virages plus lents.

« Nous avons appris le plus de choses à Spa, en réalité. Nous avons perdu la course à Spa et nous avons su pourquoi. »

« Nous souffrions vraiment au niveau de la chicane et de l’épingle de La Source et cela nous a mis sur la voie. Nous sommes allés à Singapour pour essayer de trouver ce qu’il fallait vraiment corriger, et nous avons alors compris quelque chose. Et depuis, nous comprenons beaucoup mieux la voiture. Bien sûr, du côté du moteur aussi, nous avons introduit une nouvelle unité de puissance après l’été et nous avons commencé à comprendre que tout s’ajoutait. »

« Vous ne pouvez pas détacher un seul facteur en particulier et dire que Ferrari a perdu de la vitesse en lignes droites ou que nous avons bien mieux compris notre voiture. Ce sont toujours les gains marginaux qui contribuent à la performance générale sur un tour – et nous y sommes parvenus. Nous avons essayé de ne pas trop nous concentrer sur Ferrari ou sur les autres équipes, mais sur la compréhension de notre propre voiture – pour trouver pourquoi elle sous-performait. »

En dépit de ces récents progrès notables, Toto Wolff demeure perfectionniste et sait que Ferrari a encore la main dans certains domaines.

« Nous pouvons voir, au niveau de la puissance moteur, que Ferrari semble toujours avoir un petit avantage, nous l’avons vu en qualifications. »

« Nous avons compris, pour une majeure partie, la voiture et les pneus un petit mieux lors des dernières courses. Singapour fut toujours notre talon d’Achille et nous avons travaillé dur pour comprendre pourquoi. Et nous avons gagné grâce à notre rythme, à la régulière. »

« C’est la même chose à Sotchi : l’an dernier, nous avons souffert et aujourd’hui nous avons pu signer des tours convenables en qualifications. »

expand_less