Wolff explique pourquoi il a qualifié Bottas de ’lieutenant’ hier

Pas de sous-entendu selon lui

Recherche

Par Olivier Ferret

30 juillet 2018 - 08:16
Wolff explique pourquoi il a qualifié

Toto Wolff a répété hier, après le Grand Prix de Hongrie et à plusieurs reprises, que Valtteri Bottas avait agi en bon lieutenant pour Lewis Hamilton.

Des mots qui n’ont pas plu au Finlandais mais, selon le directeur de Mercedes F1, ils étaient parfaitement justifié selon le contexte de la course.

"En étant en 2e position après le départ, c’était exactement ce qu’il était. Je n’ai pas voulu dire que c’était le cas pour le championnat. Nous n’avons pas de numéro 2," tient à expliquer Wolff.

"Il a fait sa meilleure course pour nous. Il ne pouvait pas faire mieux et il a protégé Lewis en quelque sorte même si ce n’est pas ce qu’on lui a demandé. Je suis même amer de voir qu’il n’a pas réussi à finir 2e."

"Le terme de ’lieutenant’ ne lui rend certainement pas justice mais, tout en faisant une très belle course, il a aidé Lewis à creuser un écart. Lewis, lui, a fait une course sans faute."

Wolff a aussi tenu à défendre l’attitude en piste de Bottas face à Sebastian Vettel et Daniel Ricciardo.

Pour le contact avec l’Allemand, Bottas n’a pas été pénalisé. Ce fut par contre le cas pour celui avec l’Australien, même si les 10 secondes de pénalité n’ont pas changé sa 5e place.

"Je crois qu’il avait fait plus de 50 tours avec ses gommes. Nous étions surpris de le voir rester ainsi devant les Ferrari depuis plus de 25 tours. Nous savions que les 5 derniers tours seraient critiques pour lui. Seb a fait ce qu’il fallait en plongeant à l’intérieur pour battre Valtteri sur la motricité. Mais après c’est un incident de course."

"Pour Daniel, c’est la même chose, même s’il semble un peu plus dur. Sans pneu et avec un aileron endommagé, je ne pense pas qu’il ait voulu faire quoi que ce soit d’intentionnel. Pour moi c’était donc aussi un incident de course."

Info Formule 1

Photos

Vidéos