Formule 1

Wolff : Mercedes sera peut-être moins fair play avec ses deux pilotes

Si la stratégie et la position de Ferrari l’exige

Recherche

Par Olivier Ferret

31 mars 2015 - 09:20
Wolff : Mercedes sera peut-être (...)

La grande question qui est posée après ce Grand Prix de Malaisie est celle de savoir si Ferrari a réellement rattrapé Mercedes ou si la Scuderia a profité d’une meilleure stratégie et de pneus qui s’usent beaucoup moins sur une piste surchauffée.

Chez Mercedes, on ne prend pas les choses à la légère et on se dit même prêt à bousculer la stratégie en place.

"Il y a des choses à revoir," estime Toto Wolff. "Il y a la stratégie évidemment, et nous n’avons pas été particulièrement bons à la radio non plus. Il y a eu 2 ou 3 décisions étranges, à revoir."

"Peut-être que nous sommes trop conservateurs. Et peut-être que nous allons devoir revoir notre stratégie qui était fair play pour les deux pilotes. Peut-être que dans le futur nous devrons prendre des décisions qui ne plairont pas trop aux Allemands ou aux Anglais."

Wolff fait ainsi référence aux équipes d’ingénieurs de Rosberg et Hamilton, qui sont libres de dérouler leur stratégie. Mais s’il faut choisir une stratégie pour couvrir en piste celle de Ferrari, l’une des deux équipes devra s’y plier.

Pour Felipe Massa, Mercedes a peut-être du souci à se faire.

"Mercedes conserve la voiture la plus rapide mais Ferrari utilise beaucoup mieux ses pneus. Cela a été la clé en Malaisie et cela pourrait être déterminant sur de nombreuses courses cette année. Pirelli a promis des choix plus agressifs."

"Il y a aussi le moteur. Ferrari a fait un pas de géant dans ce domaine. On le constate aussi sur les Sauber. Et pour le moment je dois dire qu’on ne ressent pas beaucoup de différences entre notre moteur Mercedes et celui de l’an dernier en termes de puissance."

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less