Formule 1

Wolff : Mercedes se fiera à la logique et non aux données

Les conclusions de l’enquête interne

Recherche

Par Olivier Ferret

29 mai 2015 - 10:03
Wolff : Mercedes se fiera à la (...)

Mercedes en a terminé de son enquête interne qui a mené à la perte de la victoire pour Lewis Hamilton à Monaco dimanche dernier.

Le Britannique n’a pu remporter le prestigieux Grand Prix car Mercedes pensait avoir le temps de changer ses pneus et le faire repartir en tête lorsque la voiture de sécurité a été déployée. Malheureusement, les données sur lesquelles l’équipe s’est basée étaient fausses.

"Nous avons maintenant passé en revue toutes les données et nous avons étudié à nouveau toutes les options. Nous en sommes arrivés à la conclusion suivante : si une situation similaire à celle de Monaco se reproduit dans le futur, nous ne déciderons pas à l’aide des données ou des ordinateurs mais avec logique et bon sens."

Les conversations radio, qui ont été rendues publiques, démontrent également que c’est bien Lewis Hamilton qui a semé le premier le doute dans son équipe sur la stratégie à adopter.

Mercedes lui a tout d’abord demandé de rester en piste avant que Lewis ne demande : "Êtes-vous certains que c’est la meilleure chose à faire ? Mes pneus ont perdu leur chaleur et tout le monde va passer en super tendres." Mercedes a alors demandé à Hamilton de rentrer.

"Lewis a en effet pu donner sa vision mais c’est nous qui prenons la décision et nous avons mal fait nos calculs," a confirmé un porte-parole.

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less