Formule 1

Wolff : Il est peut-être temps de libérer complètement Lewis et Nico

Toto veut têter le côté obscur de la force

Recherche

Par Olivier Ferret

28 décembre 2015 - 09:32
Wolff : Il est peut-être temps de (...)

Toto Wolff a reconnu que la domination de Mercedes, comme n’importe quelle domination dans un sport, n’était pas une bonne chose. La perception du public change lorsque cela arrive et Mercedes pense donc à faire certaines concessions, comme libérer totalement la rivalité entre ses deux pilotes.

"Quand vous commencez à gagner dans un sport, c’est comme si on vous accrochait une cible dans le dos et que les gens commencent à vous tirer dessus," commence l’Autrichien.

"Notre domination est mauvaise pour la F1. Vraiment. Cela rend les courses ennuyeuses, les résultats deviennent prévisibles. La F1 a besoin de plusieurs vainqueurs différents, de surprises, que l’outsider puisse parfois gagner."

"Quand vous devenez une force dominante, vous souffrez et la marque souffre. Vous devenez le côté obscur de la force," ajoute Wolff, en référence à Star Wars.

"C’est même arrivé à Red Bull. Ils ont rejoint la F1, c’était les Jedis. Ils sautaient dans le port de de Monaco quand ils finissaient troisième avec Coulthard. Ils avaient leurs propres filles, les Formula Unas, leur Red Bulletin. Ils versaient dans la controverse. C’était une marque superbe. Mais après avoir gagné le championnat 4 fois de suite, ils n’étaient plus sympathiques. Personne ne veut de l’establishment. Si vous vous comportez comme ça, vous êtes finis."

"Alors notre domination est mauvaise pour la F1 et mauvaise pour nous. Mais que puis-je y faire ? Rester humble, garder les pieds sur terre, reconnaitre que les circonstances sont spéciales et que cela peut changer à l’avenir. Je dois apprécier le moment."

"Je veux que la domination continue mais je dois penser à un moyen de ne pas devenir l’ennemi de la F1 et comment améliorer le spectacle. Il est donc peut-être temps de libérer nos deux pilotes totalement. Qu’ils aient leurs propres stratégistes, chacun d’eux. Ce serait une solution."

Wolff ajoute que "nous avions déjà une approche plus relax cette année, en les laissant se battre en piste. Mais cela pourrait prendre une nouvelle dimension l’année prochaine. Je veux toutefois la contenir. Les boxeurs peuvent se battre mais pas leurs entraineurs, les physios, etc. L’ambiance doit rester bonne dans le garage. Et qu’à la fin du combat, tout le monde s’embrasse."

"C’est facile en théorie mais en pratique... Je veux qu’il y ait de la bonne humeur. Je pense que notre duo a toutefois fait beaucoup de bien, il a bien accéléré le développement de notre voiture. Mais je ne veux pas de solution à la Red Bull, Ferrari ou McLaren avec un n°1 et un n°2. Sil faut gérer des éruptions volcaniques, nous le ferons. Peut-être qu’un crash entre eux c’est ce qui manque encore à notre domination... même si cela ne manque pas à notre équipe."

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less