Formule 1

Williams s’attend à un week-end compliqué en Russie

Et Sirotkin s’attend à un agenda très chargé pour l’occasion

Recherche

Par A. Combralier

26 septembre 2018 - 09:00
Williams s'attend à un week-end (...)

Sergey Sirotkin disputera son premier Grand Prix à domicile ce week-end à Sotchi. Le Russe sait que briller devant les siens ne sera pas chose aisée dans la Williams, mais il pourra compter sur les fameux « deux dixièmes » que vaudrait un Grand Prix à la maison…

« Courir à domicile est toujours une bonne chose, mais comme tout dans la vie, il y a dans hauts et des bas. C’est bien sûr un grand plaisir de courir devant mon public. Je reçois beaucoup d’encouragements de tout le pays, mais en même temps, ce sera un week-end très chargé pour moi. Il y aura beaucoup de travail à faire en plus par rapport aux autres week-ends, donc ce sera très intense. Ce ne sera pas facile de gérer mon temps et mon énergie, alors que je devrai toujours performer à mon meilleur niveau. Cela dit, j’ai hâte d’être à ce week-end même si je sais qu’il sera difficile ! »

Lance Stroll a réalisé une bonne course à Singapour et espérere continuer sur cet élan en Russie, même si les qualifications devraient une fois de plus être compliquées…

« C’est assez sympathique de courir dans le village olympique. Nous avons définitivement l’impression d’être en Russie et le paysage est très beau avec les montagnes, la neige et la mer. Ce qu’ils ont fait au niveau des infrastructures est incroyable. »

« La piste est formidable et amusante. L’an dernier en qualifications je suis presque passé en Q3, mais je n’avais pas réalisé le tour de chauffe que je voulais, et ici, il est assez important de faire fonctionner comme il le faut les pneus. Je suis sûr que ce sera un week-end formidable pour l’équipe, surtout qu’il s’agit de la première course à domicile pour Sergey. »

Paddy Lowe, le directeur technique de l’écurie, reconnaît que ce Grand Prix sera « très spécial » pour Williams, puisque Sergey Sirotkin courra pour la première fois devant les siens.

« Le circuit peut être difficile techniquement. Il requiert une bonne performance générale pour gérer à la fois les virages à faible et haute vitesse, et il y a aussi une longue ligne droite vers le virage 2, et l’une des plus longues lignes de droite sur la grille de départ du calendrier. Le circuit est large, avec des vibreurs assez bas, ce qui permet aux pilotes d’attaquer dans les virages. »

expand_less