Williams forfait pour la journée, Stroll soutenu par Hamilton et Hulkenberg

Pas facile de débuter avec ces Formule 1

Recherche

Par Olivier Ferret

2 mars 2017 - 09:22
Williams forfait pour la journée, (...)

Lance Stroll s’est signalé avec trois fautes en deux jours d’essais, dont l’une assez sérieuse hier qui a grandement endommagée sa Williams FW40, au point que Rob Smedley affirmait qu’il n’était pas certain que la voiture puisse rouler aujourd’hui, lors des tests pour les pneus pluie.

L’information a été confirmée ce matin par Williams : "suite à une inspection, des dommages au châssis de la FW40 ont été découverts. Pour des raisons de sécurité, nous ne roulerons pas aujourd’hui. Un 2e châssis sera préparé aujourd’hui, à Barcelone, comme c’était initialement prévu, afin de participer aux seconds essais, qui débuteront le mardi 7 mars."

De son côté le Québécois est déjà grandement critiqué, notamment sur les réseaux sociaux. Il a déjà écopé du surnom "Pastroll", en référence à Pastor Maldonado, réputé pour ses sorties de piste.

Stroll a toutefois été défendu par Smedley (lire notre information d’hier soir) mais aussi par deux de ses collègues, Lewis Hamilton et Nico Hulkenberg.

"Je compatis avec Lance : c’est tout simplement la pire année pour arriver en Formule 1, avec ces voitures qui sont plus rapides et plus physiques. Il y a aussi peu d’essais avant la première course," explique le triple champion du monde.

"J’ai lu qu’il avait fait des tests dans le monde entier avec Williams, il est probablement très bien préparé comme débutant, plus qu’un autre ces dernières années. Mais les Formule 1 de cette année n’ont rien à voir. Elles ne sont pas faciles, elles sont vraiment plus rapides en virage. Moi ça me réjouit mais pour Lance ce n’est certainement pas évident."

"Attendons avant de le juger, ce n’est que la première semaine. On ne peut pas exiger de lui la constance d’un gars expérimenté. Et il vaut mieux que ça lui arrive en essais qu’à Melbourne."

Nico Hulkenberg est d’accord.

"Il est bien plus difficile pour un débutant d’arriver en Formule 1 avec ces monoplaces-là. Ça n’a plus rien à voir avec ce que nous avons connu avant. C’est très physique, c’est un vrai défi et il est très facile de faire une faute. On a bien vu que Valtteri Bottas, très expérimenté, n’est pas passé loin du gros crash aussi il y a deux jours."

Info Formule 1

Photos

Vidéos