Formule 1

Williams espère un bon week-end à Abu Dhabi

Avec, si possible, quelques bons points

Recherche

Par

31 octobre 2012 - 19:34
Williams espère un bon week-end à (...)

A l’occasion du Grand Prix d’Inde, le week-end dernier, Williams parvenait à inscrire un petit point. La dixième place de Bruno Senna permet à l’équipe anglaise de conforter sa huitième place au championnat du monde des pilotes, mais voit Force India s’envoler au classement.

A l’aube d’Abu Dhabi, antépénultième manche de la saison 2012, l’équipe espère marquer quelques précieux points sur un circuit qui devrait lui convenir. Un circuit aussi très apprécié des pilotes, dont Pastor Maldonado.

« Bien que le circuit d’Abu Dhabi soit assez nouveau, il est devenu l’un de mes préférés parce que la ville est spectaculaire et les gens semblent toujours très sympathiques. La course met en place des défis uniques, parce que nous commençons à conduire durant les conditions chaudes de la journée, puis le soleil se couche et la température chute rapidement. Vous devez donc trouver un set-up qui concilie ces conditions différentes. La piste change aussi beaucoup chaque jour et il y a beaucoup de sable sur sa surface et vous devez faire avec », déclare Pastor Maldonado.

Comme pour son coéquipier, l’édition 2011 du Grand Prix d’Abu Dhabi fut assez décevante pour Bruno Senna. Avec une Renault R31 en fin de vie, le Brésilien ne parvenait pas à terminer mieux que seizième. Un résultat qu’il compte bien améliorer cette année, sur un circuit où les freins ont leur importance. Et c’est l’un des domaines où la FW34 a été très forte jusqu’ici.

« Abu Dhabi pourrait être une piste intéressante pour nous. Elle dispose d’un grand nombre de virages lents, qui n’ont pas toujours été adaptés à notre monoplace, mais c’est aussi difficile pour les freins et c’est un domaine où notre voiture a été très forte toute l’année. Nous avons eu beaucoup d’améliorations sur la voiture récemment, donc j’espère que nous pourrons avoir l’un de ces weekends sans problèmes, où tout est réuni et où nous pourrons être compétitifs », ajoute Bruno Senna.

« Le circuit de Yas Marina dispose de longues lignes droites et de virages très serrés, ce qui demande beaucoup d’énergie dans le système de freinage et avec des températures ambiantes assez élevées, le refroidissement général de la monoplace est relativement exigeant aussi. Comme l’an dernier, Pirelli va apporter leurs pneus medium et softs lors de cette course et du point de vue aérodynamique, la monoplace sera dans une configuration d’appuis intermédiaires », conclut Mark Gillan, le responsable des opérations.

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less