Formule 1

Whitmarsh présente sa vision de la Formule Un

Il est important de séduire les constructeurs automobiles

Recherche

Par

18 juillet 2011 - 15:49
Whitmarsh présente sa vision de la (...)

Président de la FOTA, Martin Whitmarsh a une vision d’avenir de la Formule Un bien précise.

Pour lui, le sport doit naturellement vivre avec son temps et, surtout, se rapprocher des constructeurs automobiles qui sont des partenaires naturels.

« Quand vous reprenez les soixante années d’existence de la Formule Un, l’industrie automobile n’a cessé d’aller et venir. Honda est venu à trois reprises, BMW est passé plusieurs fois… A des moments donnés, ils croient tous que la Formule Un est la plateforme parfaite pour l’exposition de la marque et la singularité », a-t-il expliqué au site officiel de la F1. « C’est un fait que l’industrie automobile a connu la plus importante récession de son histoire et est en train de doucement en sortir. Maintenant, nous devons faire en sorte d’avoir la gouvernance et la stabilité nécessaires pour convaincre les conseils d’administration des grandes compagnies que les conditions sont réunies pour revenir. Je suis sûr que, dans les cinq prochaines années, nous en verrons une ou deux revenir. »

Whitmarsh souligne bien que la Formule Un doit offrir un environnement stable, bien cadré et en rapport avec l’industrie automobile pour espérer attirer de nouveaux constructeurs. Elle doit, dans le même temps, soigner le spectacle qu’elle offre.

« Le sport doit être accessible. Ferrari et McLaren ne peuvent pas courir seulement l’un contre l’autre, nous avons besoin de toutes les autres équipes alors l’accessibilité est un problème important. Nous avons eu l’ère du tabac, puis l’ère des constructeurs – qui sont des investisseurs naturels – mais ils ne sont plus assez nombreux », a-t-il continué. « Nous avons Renault à moitié impliqué, plus Mercedes et Ferrari, et nous devons créer un environnement de gouvernance, de réglementation, de stabilité et de divertissement qui montre aux Honda, Toyota et BMW qu’ils ont eu tort de se retirer. Je crois que nous finirons par les faire revenir et que nous parviendront aussi à attirer les Vokswagen/Audi, Hyundai et autres. »

« Nous devons nous assurer d’avoir un lien avec l’industrie, et peut-être que les nouveaux moteurs V6 rempliront ce rôle. Nous devons travailler ensemble parce que notre modèle de fonctionnement est réellement menacé par la nouvelle façon qu’ont les gens de consommer le divertissement. Nous devons être réactifs et ne pas attendre que notre ‘marque’ meure. Nous devons nous l’approprier. Personnellement, je ne sais pas comment nous allons faire ça, mais c’est le défi qui nous attend. »

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less