Formule 1

Whiting veut éviter les qualifications du style de Monaco

Il a une solution

Recherche

Par

28 mai 2014 - 13:58
Whiting veut éviter les qualifications

Charlie Whiting, le directeur de course de la FIA, propose d’allonger les qualifications lorsque le drapeau jaune est agité dans les dernières minutes de la séance. Le Britannique ne souhaite pas revivre ce qu’il s’est passé à Monaco entre les deux pilotes Mercedes.

Les tensions entre Lewis Hamilton et Nico Rosberg sont encore montées d’un cran à Monaco, lors des qualifications, quand l’Allemand est parti à la faute au virage Mirabeau alors qu’il avait signé la pole position provisoire - empêchant Hamilton d’améliorer. La FIA a analysé des données de Rosberg et l’a innocenté.

Beaucoup de personnes, à commencer par Derek Warwick (le commissaire-pilote de la FIA à Monaco), ne voient pas Rosberg commettre volontairement un tel geste.

« Je sais qu’il y a eu des théories du complot, mais vous ne trouvez pas un pilote plus honnête que Nico [Rosberg] », a déclaré Warwick au Daily Mail.

« La situation n’était pas claire. Il nous a fallu du temps mais nous voulions être sûrs. Je suis ici depuis longtemps et j’ai vu des gens essayer de me berner. Ai-je eu des doutes ? Bien sûr. Mais il m’a donné les réponses dont j’avais besoin. »

Pour Hamilton, qui a pu regarder les données samedi soir, cela l’a convaincu que Rosberg avait agi mal intentionnellement. La FIA, elle, ne l’a pas été : la télémétrie de Rosberg a démontré qu’il avait freiné seulement 10 mètres plus tard, avec 6 km/h de plus que son précédent tour - celui de la pole - d’après Auto Motor und Sport.

« Les deux pilotes Mercedes ont freiné 8 mètres plus tard à Sainte Dévote qu’ils ne l’avaient fait avant. Ils étaient au maximum », ajoute Charlie Whiting, le directeur de course de la FIA.

Whiting propose une solution afin d’empêcher ce genre de controverses à l’avenir. « Pourquoi nous n’étendons pas les qualifications d’une minute lorsqu’un drapeau jaune est agité lors des trois dernières minutes ? Cela donnerait aux pilotes concernés la chance d’avoir une nouvelle tentative », propose-t-il.

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less