Formule 1

Whiting explique pourquoi Bottas n’a pas été pénalisé face à Vettel

La sanction aurait été similaire s’il avait fait des dégâts

Recherche

Par Emmanuel Touzot

30 juillet 2018 - 09:59
Whiting explique pourquoi Bottas (...)

Valtteri Bottas a disputé une fin de course agitée en Hongrie, avec deux accrochages. S’il a été pénalisé pour celui plus évident avec Daniel Ricciardo, le Finlandais n’a pas reçu de sanction pour avoir manqué son freinage et touché l’arrière de la Ferrari de Sebastian Vettel.

"Ma vision personnelle est que c’est un incident de course si aucun des pilotes n’est majoritairement fautif" justifie Charlie Whiting. "C’est ce que les commissaires utilisent. Je pense que Seb aurait pu donner un peu plus de place et Valtteri aurait pu freiner un peu plus tôt."

Whiting assure que Bottas n’aurait pas été plus pénalisé si Vettel avait crevé : "Les commissaires ont regardé l’incident lui-même, pas les conséquences. C’était ce que c’était, un incident de course. Il y aurait eu plus de protestations si Seb avait eu une crevaison, mais la décision aurait probablement été la même."

Si Bottas a été pénalisé face à Ricciardo, c’est pour ne pas avoir pris en compte les dégâts de sa voiture et la modification de son comportement : "Je pense que les commissaires ont pris en considération le fait qu’il savait que sa voiture était abîmée, compromise, et qu’il a essayé d’en piloter une parfaite, et c’est ça qui a fait la différence."

La constance des sanctions va surement être encore débattue puisqu’en France, Vettel avait écopé de 5 secondes avec une erreur similaire à celle décrite par Whiting.

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less