Formule 1

Whiting : Schumacher n’aurait pas dû être pénalisé en Hongrie !

La course n’était pas officiellement lancée

Recherche

Par Olivier Ferret

30 août 2012 - 16:25
Whiting : Schumacher n’aurait pas dû (...)

Charlie Whiting a admis à Spa que la pénalité infligée à Michael Schumacher en Hongrie n’aurait pas dû être un drive-through.

Après avoir calé son moteur sur la grille volontairement pour s’être trompé de place, Schumacher avait alors rejoint la voie des stands et fait un excès de vitesse par la même occasion. Les commissaires lui ont alors infligé une pénalité de passage par la voie des stands lors de la course.

Whiting a admis que la pénalité n’était pas la bonne parce que la course n’avait pas encore été officiellement lancée. Schumacher aurait dû écoper d’une amende, comme en essais libres ou en qualifications.

Tout ceci illustre bien à quel point le moment du départ d’une course est parfois complexe à définir, notamment pour les statisticiens. Schumacher compte fêter en effet 300 départs en Grands Prix ce week-end, mais il en serait seulement 299 selon la FIA si on prend en compte l’abandon dans le tour de chauffe qu’il avait subi en 1996 à Magny-Cours, à bord de sa Ferrari.

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less