Formule 1

Whiting : Honda a abusé de la nouvelle règle sur les pénalités

Mais elle ne sera pas revue pour autant

Recherche

Par Olivier Ferret

28 août 2015 - 11:40
Whiting : Honda a abusé de la nouvelle

McLaren Honda est-elle allée trop loin dans l’exploitation des nouvelles règles sur les pénalités en cas de changement de moteur ?

En cours de saison, la FIA a annulé les pénalités imposant aux équipes de faire partir leurs pilotes depuis la voie des stands ou encore les pénalités en temps imposées pendant la course lorsque les places perdues sur la grille de départ étaient trop nombreuses.

Aujourd’hui, un pilote ne peut partir plus loin que du fond de la grille, sans autre pénalité supplémentaire possible. McLaren a exploité à fond cette modification du règlement pour introduire deux nouveaux moteurs pour chacun de ses pilotes, un le vendredi et un le samedi, cumulant 105 places de pénalité. Un record !

Charlie Whiting, le directeur de course de la FIA, a admis que McLaren avait bien profité des aménagements de la FIA. Faut-il encore revoir les règles ? Whiting ne le croit pas même s’il admet qu’il y a eu un abus.

"La FIA a exprimé ses inquiétudes lors d’une réunion du Groupe Stratégie. Cependant, nous avons eu le sentiment que les commentaires négatifs concernant le système de pénalités, trop complexe, faisait encore plus de mal au sport."

"La règle a été écrite pour être utilisée en toute bonne foi, pas pour inciter à ce que Honda a fait," ajoute-t-il.

McLaren s’est reconstituée un capital de moteurs neufs et il y a fort à parier que Red Bull pourrait faire la même chose à Monza avec Renault, même si l’équipe attend de la part du constructeur français un moteur très évolué pour Sotchi.

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less