Formule 1

Webber aimerait voir plus d’Australiens en Europe

Mais ça coûte cher...

Recherche

Par D. Thys

7 janvier 2014 - 15:35
Webber aimerait voir plus d’Australiens

L’Australien Mark Webber a tenté sa chance en Europe et il a bien fait, mais il y a d’autres pilotes talentueux dans cette partie du monde qui ont souvent du mal à tenter la coûteuse aventure dans un championnat du vieux continent. Mark Webber trouve cela dommage.

“Il faut aller en Europe très tôt dans sa carrière, j’ai toujours dit que j’aurais dû aller en Europe dès le karting,” explique Mark Webber. “Mais c’est très cher de quitter l’Australie pour aller faire ses preuves ailleurs. Cela a toujours été difficile, mais aujourd’hui c’est vraiment très très difficile, comme je l’ai découvert avec Mitch et d’autres gars. Les Néo-zélandais et les Australiens ont du mal à se faire une place dans le sport automobile, nous ne sommes pas assez nombreux.”

Mark Webber essaie en effet d’aider le Néo-zélandais Mitch Evans (champion GP3 en 2012) à se faire une place dans le sport automobile.

“De mon temps, il y avait la filière Marlboro, mais on ne vendait pas tellement de cigarettes en Australie par rapport au Brésil. Il y a maintenant la Russie qui a beaucoup d’habitants et cela peut les aider à trouver des financements,” poursuit l’Australien.

Mark Webber est arrivé en Europe en 1996 pour disputer le championnat britannique de Formule Ford. Il s’est ensuite dirigé vers la F3 puis vers le programme d’endurance de Mercedes et enfin la F3000 et la F1 chez Minardi.

Les jeunes pilotes Australiens se tournent d’ailleurs souvent vers les championnats locaux comme le V8 Supercars plutôt que tenter leur chance à l’étranger.

“Il y a de nombreux talents en Australie, il n’y a aucun doute à ce sujet, mais il y a de nombreux très bons championnats de tourisme là-bas qui peuvent les inciter à y faire carrière plutôt que tenter l’aventure en Europe,” ajoute Mark Webber.

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less