Formule 1

Webber a souffert sans le KERS

Il était vulnérable dans les lignes droites

Recherche

Par

10 avril 2011 - 14:27
Webber a souffert sans le KERS

Mark Webber a eu fort à faire à Sepang, dimanche après-midi, pour aller chercher la quatrième place du Grand Prix de Malaisie.

Le pilote Red Bull a dû disputer la course sans l’aide du KERS et en a naturellement souffert sur un circuit présentant deux longues lignes droites. Il a perdu plusieurs places au départ et a ensuite fait de son mieux avec une stratégie à quatre arrêts.

« Ce fut une course difficile. Nous n’avons pas bien démarré et avons eu un problème avec le KERS, alors j’ai perdu des places dans le premier tour », commentait-il. « Sur les trois ou quatre premiers tours, j’ai essayé de passer des gars, mais ils me reprenaient dans les lignes droites. Il était difficile de me détacher en n’ayant pas de KERS. »

« Je suis remonté grâce à une bonne stratégie et j’ai au moins marqué de bons points », ajoutait-il. « Ce n’était pas notre jour, aujourd’hui, et je suis déçu de ne pas être monté sur le podium. J’en étais proche, mais pas suffisamment. Mais ça viendra et, maintenant, nous allons à Shanghai. »

Webber a terminé à moins de deux secondes de Nick Heidfeld, troisième, et regrettait d’avoir perdu du temps derrière Lewis Hamilton dans son quatrième relais. Coincé derrière le Britannique, il a alors anticipé son dernier arrêt aux stands et a dû faire un dernier long relais jusqu’à l’arrivée.

« J’aurais aimé pouvoir rouler un peu plus longtemps avec mon quatrième train, pour être ensuite mieux placé pour pouvoir passer les gars en difficulté à la fin, mais je perdais trop de temps derrière Lewis alors j’ai dû rentrer plus tôt », a-t-il expliqué.

expand_less