Formule 1

Webber : Red Bull avait une idée derrière la tête

Avec le temps, la rancune s’estompe

Recherche

Par

30 juin 2015 - 10:47
Webber : Red Bull avait une idée (...)

En 2009, chez Red Bull, Mark Webber s’attendait à profiter de la retraite de David Coulthard l’année précédente pour prendre du galon alors que Sebastian Vettel arrivait en provenance de Toro Rosso. Si la relation entre les deux pilotes était bonne dans un premier temps, Webber indique qu’elle a tourné au vinaigre en 2010, quand leur écurie a commencé à visiblement favoriser Vettel.

« Je venais de remporter les deux précédents Grand Prix haut la main, déclare Webber, et un nouvel aileron arrière a fait son apparition de l’autre côté du garage. Je me souviens que les mécaniciens étaient furieux. Il semble simplement que l’équipe avait une idée derrière la tête : ils tâchaient de satisfaire Vettel parce que j’étais un ancien, le gars sensé être un peu usé. »

Et la relation entre les deux pilotes n’a fait qu’empirer jusqu’à l’affaire du ‘Multi 21’ durant le Grand Prix de Malaisie 2013 : avec Webber en tête, Vettel avait désobéi à une consigne d’équipe lui indiquant de maintenir sa position et avait à la place pris des risques pour dépasser son coéquipier et remporter la course.

«  Après l’incident, l’équipe était déçue, elle était impuissante à nous gérer tous les deux sur la piste, ce qui ne devrait pas être le cas. J’étais assez furieux contre Seb, la conférence de presse fut d’ailleurs assez tranchante. En descendant du podium, il est venu me voir en disant ‘il faut qu’on parle, j’ai merdé, complètement merdé’. Je lui ai répondu que oui, nous en parlerions la semaine suivante. »

Mais la discussion n’a pas été aussi constructive qu’espérée…

« Je ne sais pas avec qui il a pu parler entre la Malaisie et la Chine, mais la discussion à Shanghai ne s’est pas bien passée. Il m’a simplement dit qu’il avait beaucoup de respect pour moi en tant que pilote mais pas en tant que personne, et que ça avait vraiment affecté notre relation. À l’époque, nous pouvions difficilement nous voir. Il fallait que Red Bull change quelque chose alors je les ai aidés, je suis parti. »

Le temps arrange les choses cependant, et depuis son départ il y a un an et demi, les relations entre les deux pilotes se sont réchauffées.

« La collection de trophées de Seb est plus fournie que la mienne, mais je ne suis pas jaloux de tout ce qu’il a pu accomplir. Avec le temps et quelques verres de vin rouge, la rancune s’estompe. Nous nous entendons à présent plutôt bien lui et moi, nous avons bien parlé à Monaco et c’est intéressant d’avoir sa vision des choses par rapport à la mienne. Il a dit que ‘oui, ça c’est passé comme ça et que oui, on regarde tous en arrière pensant faire certaines choses différemment.’ »

Red Bull a été interrogée suite aux déclarations de Mark Webber. L’équipe ne souhaite faire aucun commentaire.

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less