Formule 1

Vettel explique son scepticisme face aux réseaux sociaux

Il ne veut pas se mettre en scène

Recherche

Par Emmanuel Touzot

14 décembre 2018 - 15:33
Vettel explique son scepticisme (...)

Sebastian Vettel n’est présent sur aucun réseau social à titre personnel, là où l’intégralité de ses confrères utilisent ces plateformes pour se rapprocher de leurs fans. Même Kimi Räikkönen, pourtant pas le plus communiquant des pilotes, s’y est mis cette année. Mais pour Vettel, cela ne traduit pas la réalité.

"Les plates-formes font exactement le contraire de ce qu’elles prétendent" juge l’Allemand. "Elles ne montrent pas les vraies images. Si vous avez des millions de fans, alors aucune photo ne sort non censurée. C’est comme lorsqu’on pense connaître des gens de la télévision."

"C’est une scène d’expression personnelle qui rapporte de l’argent. L’utilisateur n’apprend rien vraiment. C’est dans la catégorie du divertissement. Je n’ai pas besoin de communiquer. Pourquoi devrais-je dire aux gens où je suis maintenant ? Je ne veux critiquer personne qui le fait, chacun a la liberté de faire ce qu’il veut, mais je ne fais pas partie de cette course."

S’il admet l’importance des nouvelles technologies, le pilote Ferrari n’en est pas un adepte : "Sur le plan sportif, la puissance des ordinateurs nous aide énormément. Ce n’est que grâce à cela si nous avons pu développer et construire des monoplaces aussi rapides que celles que nous pilotons actuellement."

"En général, je suis très sceptique sur tout ce monde. Il sera intéressant de voir jusqu’où nous irons. En fin de compte, c’est à chacun de décider par lui-même à quel point il veut faire partie de ce monde numérique" conclut le quadruple champion du monde.

Ferrari

expand_less