Formule 1

Vettel et Hamilton déçus par la gouvernance de la F1

"Les qualifications, ce n’est qu’un exemple"

Recherche

Par Olivier Ferret

31 mars 2016 - 17:39
Vettel et Hamilton déçus par la (...)

Sebastian Vettel, pilote Ferrari et un des directeurs du GPDA, estime que la Formule 1 n’a guère de raison d’être fière de ne pas avoir réussi à trouver un accord pour changer les qualifications après le fiasco de Melbourne.

Malgré l’unanimité des équipes pour revenir à l’ancien format le temps de trouver un meilleur système, la FIA a tenté un compromis qui n’a pas été accepté.

"Je suis déçu, comme la plupart des gens probablement, que nous n’ayons pas réussi à revenir à l’ancien format," lance l’Allemand.

"Si tout le monde vous demande de la glace au chocolat et que vous ne vendez que de la vanille, la chose logique à faire le lendemain est de vendre du chocolat. On fait en général ce que le client demande. Alors il n’y a pas de quoi être fier de ce qui est arrivé."

"Les qualifications, ce n’est qu’un exemple. Notre lettre du GPDA était très claire. Nous avons souligné que la Formule 1 ne fonctionnait pas correctement et que le processus de décision devait changer."

Lewis Hamilton admet "ne pas être vraiment surpris. La F1 est comme ça. Prendre des décisions rapides et claires n’a jamais été le fort de ce sport. On avance, on recule, on avance, on recule. Chaque minute ça change."

"C’est toutefois intéressant de voir que les fans s’en mêlent maintenant, ils sont vraiment mécontents."

expand_less