Formule 1

Vettel dément un accès de colère à Monaco

Ce ne serait pas constructif

Recherche

Par Olivier Ferret

28 mai 2014 - 17:17
Vettel dément un accès de colère à (...)

Sebastian Vettel a dû démentir le fait qu’il aurait eu une mauvaise réaction suite à son abandon au Grand Prix de Monaco. Cette information a été donnée par les médias allemands et autrichiens. Le quadruple champion du monde, qui connait un début de saison difficile, veut rester concentré pour redresser la barre.

"On m’a dit que j’avais jeté mon casque par terre dans un virage et que j’avais crié contre les gars de l’équipe. Je ne sais absolument pas d’où cette histoire est sortie ! Je suis adepte des solutions constructives. Bien entendu, les choses ne fonctionnent pas à la perfection en ce moment, je n’étais pas heureux de devoir abandonner mais Daniel Ricciardo a prouvé que notre voiture est performante. Je respecte cela et je lui dis ’Chapeau’" déclare Vettel.

Vettel avait également indiqué croire encore au titre mondial mais Niki Lauda, patron de Mercedes, l’équipe largement en tête, veut doucher ses espoirs.

"Red Bull peut déjà oublier ce championnat. Ils ont encore du retard à rattraper sur nous et personne ne peut se permettre de développer une voiture jusqu’au bout lorsqu’une avance au championnat trop grande est constituée. Ils peuvent peut-être nous battre de temps en temps mais nous allons continuer à augmenter l’écart jusqu’à la fin de l’été au moins."

Vettel insiste sur le fait qu’il ne veut pas abdiquer. "Comme je l’ai dit, tant que c’est mathématiquement possible, je me battrai. Nous avons encore des problèmes mais nous progressons à grands pas."

Chez Ferrari on a pourtant abdiqué et on vise la 2ème place maintenant.

"Nous sommes la deuxième force du plateau," répond Vettel. "Mais ce serait une faute professionnelle de courir avec l’objectif de terminer à la deuxième place derrière Mercedes."

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less