Formule 1

Vettel avoue être un mauvais perdant

C’est qu’il a son petit caractère Sebastian !

Recherche

Par D. Thys

5 avril 2012 - 09:30
Vettel avoue être un mauvais perdant

Sebastian Vettel est un jeune homme charmant, mais surtout le dimanche soir quand il a remporté la victoire. En revanche, lorsque quelque chose s’est mal passé, comme en Malaisie, le jeune homme est beaucoup moins agréable.

On se souvient en effet qu’il a été insultant vis-à-vis de Narain Karthikeyan qui l’avait accroché en piste lui faisant perdre les points de la quatrième place.

"Oui c’est vrai, je suis un mauvais perdant. Pour quelle raison devrais-je mentir ? Si j’étais un bon perdant, je ne serais pas en F1. J’étais déçu. Peu de temps après une course, j’ai tendance à être honnête plutôt que de jouer au jeune homme souriant," confie Sebastian Vettel au Sport Bild.

"Parfois, il me faut dix minutes après la course pour retrouver un état normal et parfois j’ai besoin d’une nuit de sommeil pour analyser les choses et me retrouver dans un état d’esprit plus positif. Lorsque j’ai sorti Jenson Button à Spa en 2010, ce n’est que le lendemain que je lui ai présenté mes excuses," ajoute le champion du monde.

Malgré son score vierge en Malaisie, Sebastian Vettel continue à croire qu’il a encore toutes ses chances de décrocher un troisième titre consécutif. "D’un point de vue purement sportif, j’ai plus de points aujourd’hui que je n’en avais en 2010, l’année de mon premier titre."

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less