Formule 1

Vettel a-t-il été trop loin en insultant Karthikeyan ?

Dans le paddock, on ne comprend pas son comportement...

Recherche

Par D. Thys

28 mars 2012 - 10:42
Vettel a-t-il été trop loin en insultant

Sebastian Vettel et Narain Karthikeyan se sont accrochés dimanche passé à Sepang et le pilote indien en a pris pour son grade de la part du double champion du monde.

Vettel a en effet dit de son collègue qu’il était un idiot et un concombre. Rien de moins. Mais à l’analyse des images embarquées, certains ont aussi vu Sebastian Vettel faire un doigt d’honneur à Karthikeyan juste après l’accrochage (voir la vidéo au bas de l’article).

"Je crois qu’il est très frustré, car la saison s’annonce difficile pour lui," commente Narain Karthikeyan. "Ce n’est pas vraiment professionnel de me blâmer pour cet incident. Ses remarques désobligeantes montrent un aspect peu glorieux de sa personnalité. Ce n’est pas parce qu’il a une bonne voiture qu’il doit dire que les autres sont des idiots. J’ai remporté des victoires dans toutes les autres catégories avant de passer en F1. Je n’ai donc pas besoin que Vettel me remette un certificat."

"Vettel a violé le code de bonne conduite. Vous vous engagez à respecter cela lorsque vous recevez votre super licence," commente l’ex-pilote de F1 Marc Surer. "Tout comportement qui peut blesser un autre concurrent est une infraction."

"Lorsqu’il y a un dépassement, il y a toujours le risque qu’il y ait une incompréhension et Vettel a besoin d’apprendre ça," explique Hans-Joachim Stuck. "Cela s’est toujours bien passé pour lui, mais ce n’est plus le cas et il doit l’accepter." Hans-Joachim Stuck ajoute non sans malice que "concombre" est préférable comme insulte à "trou du cul". Sans commentaire...

"Si Vettel avait laissé un peu plus d’espace à Karthikeyan, cela ne serait pas arrivé. Ce sont des choses qui se produisent parfois et ce sont des incidents de course. Narain ne l’a pas fait exprès, il faut toujours être deux pour un accrochage," ajoute Hans-Joachim Stuck.

"D’après ce que j’ai vu, ce n’était pas de la faute de Narain. Je ne comprends donc pas pour quelle raison Vettel a dit tout cela," affirme Nico Hulkenberg. "Narain a le droit de faire en piste la même chose que quelqu’un comme Vettel par exemple. Ils sont tous les deux en F1 et ils y sont pour représenter leur propre équipe," ajoute Paul di Resta.

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less