Formule 1

Vettel a fait un pari très audacieux pour la course

Des rapports très courts !

Recherche

Par Olivier Ferret

11 septembre 2011 - 10:30
Vettel a fait un pari très audacieux (...)

Sebastian Vettel a bien envie de gagner à Monza aujourd’hui mais selon tous ses adversaires il a fait un pari très audacieux, trop peut-être : une boîte de vitesses aux rapports ultra-courts.

"S’il prend un bon départ et s’envole, il gagnera. S’il est dépassé, ce sera très dur pour lui," pense Ross Brawn. Et pour cause, Vettel avait tout simplement la vitesse de pointe la moins élevée de tout le plateau hier en qualifications. A peine 327 km/h quand son équipier affiche 336, Alonso 342 et Perez, le plus rapide, 350 !

Vettel aura beaucoup de mal à se défendre dans les zones où le DRS sera activé. Il devra donc vite creuser un écart de plus d’une seconde et compter sur les qualités de sa voiture qui lui ont permis de signer le meilleur temps au tour hier malgré une vitesse de pointe très faible.

"En regardant la télévision, on voit que Vettel est au limiteur sur pratiquement 400 ou 500 mètres. Il a vraiment des rapports très courts. C’est un choix à faire. Sans DRS, c’est peut-être un meilleur choix mais on a vu que Mark Webber, son équipier, a fait un choix différent," analyse le directeur technique de Ferrari, Pat Fry.

Tout cela redonne confiance aux pilotes McLaren. "Je pense que Seb s’attend à partir devant et à ne pas avoir à dépasser. C’est un pari, surtout qu’on est juste derrière lui. Si on le dépasse ce sera très, très dur pour lui. Sa voiture est clairement réglée pour un tour rapide, pas pour la course où la vitesse de pointe est primordiale à Monza," confirme Button.

Hamilton se sent aussi pousser des ailes. "C’est juste de l’optimisme car on a été très, très forts tout le week-end en conditions de course. On est 2ème et 3ème sur la grille, nous n’avons qu’une place à gagner. Partir de la pole ici n’est pas forcément un avantage. Il n’y a en tout cas aucune raison pour qu’on ne puisse pas battre les Red Bull."

Dans le clan Renault Sport, on avoue également douter du pari fait par Vettel. Un ingénieur motoriste confie : "Si Vettel se retrouve derrière quelqu’un, ce sera très très dur pour lui de le passer."

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less