Formule 1

Vettel : Monza ? Ce ne sera pas évident !

Mais l’Allemand aime bien ce tracé

Recherche

Par Olivier Ferret

30 août 2014 - 12:16
Vettel : Monza ? Ce ne sera pas (...)

Sebastian Vettel ne s’attend pas à un week-end facile pour sa Red Bull Renault à Monza. Sur un vrai circuit de moteurs, les monoplaces propulsées par Mercedes auront un très net avantage mais c’est aussi ce que l’on prévoyait pour Spa-Francorchamps et Daniel Ricciardo a réussi à s’imposer. Alors une surprise est-elle possible ?

"Ce ne sera pas évident !" déclare l’Allemand, qui bénéficiera d’un nouveau châssis à Monza. "Nous ne pourrons pas compter sur un accrochage entre les Mercedes à chaque course. Monza devrait offrir une hiérarchie très rapprochée, comme d’habitude, mais le châssis compte un peu moins que le moteur là-bas. Force India, McLaren ou Williams pourraient nous mener la vie encore plus dure qu’à Spa."

Vettel aime bien le tracé de Monza malgré tout.

"C’est l’un des meilleurs endroits en Italie, et aussi l’un des circuits les plus rapides. Ce tracé possède plusieurs points de freinages très brutaux, c’est donc dur pour les disques mais aussi pour les pneus, qui sont fortement chargés lors de ces phases mais aussi dans les virages rapides comme la Curva Grande et la Parabolique. Enfin, c’est très difficile de signer un tour parfait à Monza, parce que c’est presque impossible de passer sur chaque vibreur comme vous le voulez."

Le quadruple champion du monde révèle aussi sa passion pour l’Italie.

"J’ai quelques amis en Italie depuis mes années karting là-bas et aussi mon passage chez Toro Rosso. J’ai surtout passé beaucoup de temps en Italie, quand j’étais jeune, en karting donc. J’ai eu l’occasion de visiter plusieurs lieux comme le Lac de Garde, Naples ou Parme. Cette dernière ville a d’ailleurs un circuit de karting génial. Le niveau en karting dans ce pays est plutôt élevé, il y a plusieurs constructeurs de karts là-bas."

"Et puis l’Italie a beaucoup à offrir : de la bonne nourriture, des endroits superbes. C’est probablement pour cela que vous voyez beaucoup d’Allemands sur les plages italiennes," conclut-il en souriant.

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less