Formule 1

Verstappen s’en prend au moteur Renault

Comme un moteur de F2 !

Recherche

Par Olivier Ferret

10 juillet 2018 - 10:52
Verstappen s'en prend au moteur (...)

Max Verstappen n’avait pas hésité à dire, tout au long du week-end de Silverstone, que sa voiture perdait énormément de temps dans les lignes droites, ce qui sous-entendait clairement des attaques contre les performances du moteur Renault Spec B.

Le Hollandais a finalement osé une comparaison digne de celle de Ferando Alonso lorsque McLaren roulait avec Honda. L’Espagnol avait qualifié le V6 japonais de moteur de GP2, à la radio, lors du Grand Prix du Japon.

Une attaque qui avait été mal vécue par Honda, le management de McLaren ayant dû intervenir pour calmer le jeu.

Cette fois, personne ne le calmera chez Red Bull puisque l’équipe autrichienne a décidé depuis plusieurs semaines de quitter Renault pour Honda, justement.

"Je sais maintenant ce que Fernando a ressenti lors de cette course," explique Max Verstappen.

"Quand il vous manque 70 ou 80 chevaux par rapport aux moteurs de Ferrari ou Mercedes, vous savez que vous allez souffrir."

"Sur les lignes droites, on n’avait pas l’impression de rouler dans la même série qu’eux. Comme en Formule 2 ? Oui."

Renault ayant démenti avoir un tel déficit de puissance, Verstappen en a remis une couche.

"Oui je ne connais pas le nombre exact de chevaux qui nous manquent. Mais quand vous perdez plus d’une seconde sur les lignes droites, vous savez que c’est beaucoup."

expand_less