Formule 1

Verstappen : Je peux assumer mes erreurs sans problème

Il tire un dernier bilan de sa saison 2018

Recherche

Par Emmanuel Touzot

10 décembre 2018 - 16:30
Verstappen : Je peux assumer mes (...)

Max Verstappen a débuté lentement sa saison, avec des erreurs lors des premières courses. Mais le Néerlandais n’a aucun problème à admettre les erreurs qu’il a faites, ou en tous cas une partie, et l’avait même fait à l’époque. Il explique avoir reçu des conseils de son père pour réussir à moins se mettre en danger en voulant aller toujours plus vite.

"Je pense que je peux vraiment le faire sans problème" assure-t-il. "Je suis toujours très honnête avec moi-même quant à savoir si j’ai foiré ou non. En Chine (photo, il a par la suite harponné la Ferrari), je suis allé voir [Sebastian] Vettel après la course et à Monaco, j’ai admis très vite que ce n’était pas le vent ou autre chose."

"Mon père m’a rappelé le bon vieux temps, quand j’avais parfois des moments où les choses étaient un peu difficiles. Il disait toujours : ’Quand tu penses que tu n’es pas assez rapide, tu l’es encore assez’. Après Monaco, il me l’a rappelé et je l’ai appliqué. Cela permet de garder davantage son calme dans la voiture et d’être patient. On dirait que tout vous vient un peu plus facilement."

Sa saison a ensuite décollé et il revient sur les meilleurs moments de celle-ci : "La victoire en Autriche, celle à Mexico et la course au Brésil. Au Brésil, j’étais sidéré que quelque chose comme ça se soit produit. Néanmoins, j’ai pensé que c’était une bonne course. C’est plutôt rare de dépasser deux Ferrari et deux Mercedes en course, et j’étais très heureux de cela."

"C’était une saison réussie. Au début, ce n’était pas facile et nous en avons tiré des leçons. Ensuite, nous avons fait un certain nombre de courses au-delà de nos attentes. J’ai aussi appris que je dois toujours m’écouter et croire en moi. On peut toujours s’améliorer, parce qu’on n’arrête jamais d’apprendre."

Il ne se satisfait pas de sa quatrième place au championnat, même s’il a déployé de gros efforts pour l’atteindre : "Je vais le dire comme ça : c’est mieux que cinquième, mais ce n’est pas encore troisième ou deuxième. Mais de toute façon, seule être le numéro un compte pour moi."

Red Bull

expand_less