Formule 1

Vergne : il y a du mieux à venir chez Toro Rosso

Surtout si Renault fait progresser son moteur

Recherche

Par D. Thys

5 avril 2014 - 13:03
Vergne : il y a du mieux à venir (...)

Jean-Eric Vergne avait été très déçu de ne pas avoir été choisi par Red Bull à la fin de l’année passée, mais il est persuadé qu’il pourra briller avec Toro Rosso cette année. Il faudrait pour cela que Renault continue à faire progresser son moteur...

“Notre point fort à l’heure actuelle, ce sont les gens qui composent notre équipe,” confie Jean-Eric Vergne. “La philosophie de l’équipe a changé pour un mieux, il y a de nombreuses nouvelles personnes qui sont arrivées chez nous. Je dois dire que nous n’avons fait que la moitié du chemin, il y a encore beaucoup de choses à venir. Je suis fier du travail qui a été fait jusqu’à présent et je sais que le meilleur reste à venir.”

Quels sont les points forts et les faiblesses de la Toro Rosso ? “Je pense que c’est une voiture qui est bien née, même s’il est évident que nous devons encore progresser dans de nombreux secteurs. Ce qui est le plus positif, c’est que toutes les nouveautés que nous avons sur la voiture depuis les essais de cet hiver fonctionnent correctement et il y a d’autres qui arrivent. Pour entrer dans le détail, notre voiture n’est pas fantastique dans les virages rapides et au freinage, mais ce sont des domaines dans lesquels nous travaillons. La bonne nouvelle, c’est que notre voiture est fiable, cela me laisse penser que nous allons dans la bonne direction. Nous allons améliorer les performances de la voiture, ce n’est qu’une question de temps.”

Le groupe motopropulseur Renault est-il à la hauteur ? “Ce n’est un secret pour personne que nous étions très en retard en début de saison et on peut donc dire que les gens de chez Renault ont fait un travail fantastique avec notre collaboration et celle de Red Bull. Grâce à ce travail, nous sommes aujourd’hui en mesure de nous battre avec Ferrari et certaines équipes motorisées par Mercedes. (...) Nous avons marqué des points lors des deux premières courses, je suis donc assez confiant pour la suite. S’ils nous fournissent le moteur que nous voulons - à nous et Red Bull - nous serons très forts.”

On a pu constater lors des deux premières courses de la saison que son équipier Daniil Kvyat n’était pas du genre à se laisser dominer… “C’est bien sûr toujours très motivant lorsque votre équipier vous pousse dans le dos. Il pousse vraiment très fort et c’est une bonne nouvelle pour l’équipe,” ajoute Jean-Eric Vergne.

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less