Formule 1

Vandoorne veut faire fonctionner sa collaboration avec McLaren

Une situation très frustrante

Recherche

Par Emmanuel Touzot

31 août 2018 - 09:23
Vandoorne veut faire fonctionner sa (...)

La saison de Stoffel Vandoorne n’a pas été de tout repos, avec des résultats en qualifications qui, sans être catastrophiques en termes d’écart avec Fernando Alonso, ont été très difficiles avec un 13-0 pour l’Espagnol jusqu’ici. Mis sous pression par la signature de Carlos Sainz et les ambitions de Lando Norris, Vandoorne garde espoir.

"J’aimerais que ça marche avec McLaren parce qu’il est évident que nous traversons une période difficile et que la récompense serait beaucoup plus belle si nous parvenions à retrouver une position gagnante ensemble" admet le Belge.

"Je pense que j’ai assez prouvé par le passé que je suis capable de gagner des courses, des championnats. Je n’ai pas oublié comment piloter une voiture. On sait que la situation est compliquée en ce moment et on ne peut que s’améliorer."

"Quand tu traverses des luttes et que tu réussis à revenir au sommet, c’est beaucoup plus gratifiant, mais nous verrons."

"Je pense que Fernando Alonso est probablement le plus habitué à conduire dans des situations compliquées, disons, donc j’ai eu un très bon point de repère. Je pense que si les conditions sont meilleures et que tout se passe un peu mieux, il y a beaucoup plus de possibilités d’être beaucoup plus proches l’un de l’autre".

L’écart avec l’Espagnol est pour lui le point positif de sa saison : "Peut-être que je n’ai pas vraiment devancé Fernando en qualifications, mais j’ai été très proche. Ce qui est peut-être plus important que d’avoir un seul coup de chance et d’être devant. Je préfère être dans un certain laps de temps, disons. A partir de là, j’ai encore besoin de faire un petit pas en avant."

Dernier de toutes les séances et de la course à domicile, à Spa, Vandoorne refuse d’endosser toute la responsabilité des résultats catastrophiques qu’il enregistre et rappelle que McLaren stagne : "Nous avons commencé à un niveau de performance raisonnable cette saison en marquant pas mal de points dans les deux premières courses. Comme je l’ai dit, nous n’avons pas progressé aussi bien que certains de nos concurrents."

"Je pense que l’année prochaine, nous devons absolument faire un bon pas en avant, l’objectif pour nous cette année était d’être plus ou moins la quatrième équipe la plus rapide que nous n’avons pas réussi à atteindre jusqu’à présent. Je ne pense pas que cette cible devrait vraiment changer."

Quant à ses attentes pour ce week-end, elles sont limitées...

"Le Grand Prix de Belgique était très compliqué pour nous, on a eu beaucoup de problèmes. Ce week-end est un nouveau challenge. On sait que ça ne sera pas très différent ici. Spa et Monza c’est peut-être les pires circuits pour nous en ce moment. La seule chose qui pourrait être positive pour nous, ce serait la pluie. C’est possible qu’il y en ait aux essais libres et en qualifications. On verra si ça peut nous donner une opportunité."

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less