Formule 1

Une Red Bull RB7 perfectible

Quelques soucis à pointer

Recherche

Par Olivier Ferret

8 avril 2011 - 06:43
Une Red Bull RB7 perfectible

La Red Bull RB7 a marqué les esprits lors de la première course mais il apparait que l’équipe autrichienne peut encore faire bien mieux avec sa voiture. La perfection n’est pas encore là, une chance pour ses rivales.

Le premier souci, et non le moindre, est de faire fonctionner le KERS. Ce matin, lors des premiers essais libres, tout s’est bien passé mais Red Bull doit encore se battre avec les batteries : elles chauffent un peu trop au sein de la RB7.

Le refroidissement du KERS, apparu suffisant lors des essais privés qui se sont déroulés par des températures assez fraiches, s’est montré trop juste à Melbourne. Cela a été revu pour la chaleur de Sepang. Sera-ce suffisant pour conserver le KERS lors des qualifications et de la course ? Nous aurons certainement la réponse dimanche, lors du départ.

Une autre inquiétude dans le camp Red Bull est la taille du réservoir. Newey a pris de gros risques en le réduisant au minimum, après une année d’enseignements sans ravitaillements. Le moteur Renault a beau être le plus économe du plateau, il n’en reste pas moins que Red Bull brûle pas loin de 10% de l’essence embarquée uniquement pour produire les gaz nécessaires au bon fonctionnement du diffuseur soufflé.

Ainsi à Melbourne, les pilotes Red Bull se sont placés directement sur la grille de départ, sans repasser par leurs stands avant le départ, comme cela est permis pendant 15 minutes. Et à la fin de la course, Webber a dû se ranger sur le bord de la piste immédiatement après le passage de la ligne d’arrivée, craignant une panne d’essence : il doit rester au moins un litre dans le réservoir pour les contrôles de la FIA.

Dernier point d’amélioration pour Red Bull : l’usure des pneus. Elle semble plus élevée sur la RB7 que sur les McLaren MP4-26 ou Ferrari 150° Italia. Cela pourrait s’avérer décisif lors de certaines courses très dures pour les pneus comme Sepang. Red Bull dispose d’une belle marge de performance permettant de compenser ce petit handicap. La question est de savoir pour combien de temps...

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less