Formule 1

Un weekend globalement décevant pour Renault F1 à Monaco

Cyril Abiteboul dresse le bilan

Recherche

Par Olivier Ferret

29 mai 2017 - 10:17
Un weekend globalement décevant pour (...)

Cyril Abiteboul, le Directeur Général de Renault Sport, n’avait évidemment pas de quoi faire la fête à l’issue du Grand Prix de Monaco.

Pour cette course qui marquait le début des célébrations des 40 années de présence de Renault en Formule 1, aucun point à l’arrivée et même un abandon sur problème mécanique.

"Un weekend globalement décevant au terme de ce Grand Prix de Monaco où il nous tenait à coeur de prolonger notre bonne série et d’essayer de continuer notre progression au Championnat," constate le Français.

"Un travail important de l’équipe le vendredi a permis de redresser une situation très délicate à l’issue des séances du jeudi et d’assurer des positions honorables sur la grille de départ."

Concernant l’abandon de Nico Hulkenberg, Abiteboul révèle que c’est un risque qui était connu bien avant le départ.

"Nos analyses nous avaient indiqué qu’il y avait un risque sur la boîte de vitesse de Nico, mais nous avions fait le choix de la garder pour éviter les pénalités appliquées en cas de changement. Pour marquer des points dans notre niveau actuel, il faut prendre des risques c’est la course automobile, à Monaco cela n’a pas payé. C’est frustrant car Nico avait un bon rythme."

Jolyon Palmer termine lui à la porte des points.

"Il a fait une bonne course avec de bons moments et aucune erreur de commise, c’est bon pour sa confiance. Il faut maintenant que cette confiance lui permette de mieux se qualifier pour être en mesure de marquer des points le dimanche."

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less