Formule 1

Un volant en F1 ‘n’est pas à l’agenda’ de Buemi

Même si ‘tout est possible’

Recherche

Par Valentin Vilnius

15 septembre 2018 - 09:31
Un volant en F1 ‘n'est pas à l'agenda' de

Sébastien Buemi a récemment moulé un baquet à l’usine Toro Rosso, ce qui a bien sûr fait parler dans le paddock : le Suisse serait-il le point de faire son retour en F1, alors que l’écurie de Faenza recherche désespérément un remplaçant à Pierre Gasly ?

Pilote de réserve de Red Bull, Sébastien Buemi ne s’est jamais éloigné de la course auto, avec son double engagement en Formule E et en WEC.

Pressé de commenter la piste menant à Buemi, Christian Horner, le directeur de Red Bull, s’est montré extrêmement prudent : cette option ne semble pas la plus probable, loin de là.

« C’est un membre important de l’équipe. Certaines autres équipes ont tourné autour de lui, elles sont intéressées pour en savoir plus sur son rôle actuel. Mais il est engagé pour ces trois prochaines années avec l’équipe, en complément de ses autres activités. »

« Je ne pense pas que courir en F1 soit sur son agenda. Il a son programme en Formule E, son programme en WEC, il fait un travail merveilleux pour nous dans le simulateur. C’est plus que suffisant pour lui je pense. Et s’il devait revenir en F1, il faudrait qu’il accepte une baisse assez substantielle de son salaire (par rapport à ce qu’il touche chez Toyota, ndlr). »

Sébastien Buemi est à Singapour comme à l’occasion de toutes les courses extra-européennes, au cas où un pilote de la maison Red Bull venait à être indisponible pour blessure ou maladie. Interrogé dans le paddock de Singapour, il s’est montré satisfait par son statut actuel, sans pour autant fermer la porte à une éventuelle opportunité en F1.

« Je fais juste le travail qu’on me demande de faire. Bien sûr, si vous êtes le pilote de réserve, il vous faut mouler un baquet au cas où quelque chose arrive. Mes programmes en WEC et en Formule E sont déjà calés. Tout est possible mais je suis concentré sur mon travail ici en tant que pilote de réserve, et nous verrons. »

Pour remplacer Pierre Gasly, voire Brendon Hartley s’il venait à être écarté, la piste menant à Daniil Kvyat semble la plus sérieuse. Pascal Wehrlein a par ailleurs été libéré de toute obligation par Mercedes hier, ce qui ouvre peut-être une nouvelle piste.

expand_less