Formule 1

Un seul arrêt a été nécessaire malgré la forte chaleur en Hongrie

Pirelli avait vu juste

Recherche

Par Olivier Ferret

30 juillet 2018 - 14:16
Un seul arrêt a été nécessaire malgré (...)

Le pilote Mercedes Lewis Hamilton remporte le Grand Prix de Hongrie, depuis la pole position, en ne respectant qu’un pit-stop avec une combinaison ultrasoft-soft.

Le Britannique l’emporte grâce une stratégie optimale - attendue - d’un arrêt aux stands, basculant des ultrasoft aux soft au 25e tour. Son équipier chez Mercedes, Valtteri Bottas, 5e sous le drapeau à damier, opte pour une stratégie similaire, mais avec un plus long second relais avec les soft.

Sebastian Vettel, à bord de sa Ferrari, privilégie une stratégie alternative de soft-ultrasoft, se classant ainsi 2e depuis la 4e place sur la grille. Daniel Ricciardo, qui défend les couleurs de Red Bull, profite quant à lui d’un choix tactique similaire pour remonter du 12e au 4e rang. Enfin, l’autre pilote Ferrari, Kimi Räikkönen termine sur le podium après avoir effectué deux arrêts aux stands.

Les températures de piste ont été extrêmement élevées durant tout le Grand Prix, le thermomètre affichant jusqu’à 60°C avant l’extinction des feux.

A l’exception de Haas, toutes les écuries vont désormais rester en Hongrie pour prendre part à la deuxième séance d’essais en cours de saison organisée mardi et mercredi. A cette occasion, Toro Rosso alignera une deuxième monoplace pour réaliser des tests de pneumatiques prototypes Pirelli 2019.

"En raison des qualifications qui se sont déroulées sous la pluie, les écuries avaient libre choix de leurs pneumatiques slicks au départ du Grand Prix, permettant de diversifier les stratégies. Vettel, notamment, prit une direction différente de ses principaux rivaux et, à l’image de Ricciardo, qui put ainsi remonter au classement," commente Mario Isola, responsable de Pirelli en F1.

"Les données recueillies par les teams, vendredi, furent suffisamment compréhensibles pour optimiser le choix tactique, la piste ayant pourtant évolué à la suite des averses de samedi. Les options ont donc été très différentes au sein du peloton, et les teams ont fait bon usage des trois mélanges parfaitement adaptés aux températures, proches des plus élevées observées jusqu’à présent."

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less