Formule 1

Un boycott pourrait faire perdre leur super licence aux pilotes

Ecclestone les avertit

Recherche

Par Camille Komaël

6 juillet 2013 - 10:14
Un boycott pourrait faire perdre (...)

Bernie Ecclestone a bien évidemment entendu les pilotes exprimer leur mécontentement concernant les problèmes de pneus de Pirelli et menacer de boycotter un Grand Prix si jamais ces soucis se reproduisaient. Mais Ecclectone prévient qu’un tel boycott ne serait pas sans conséquence pour eux : "S’ils boycottent la course, ce qui n’aiderait personne ou ne résoudrait pas le problème plus vite, alors ils pourraient perdre leur super licence."

Toutefois, le Britannique comprend les inquiétudes des pilotes. "Je peux comprendre leur position. Ce n’est pas la vie de Pirelli, ou la mienne, qui est en jeu."

"Mais il y a une grande différence entre penser à quelque chose et le faire vraiment", explique-t-il, doutant au final de la réelle volonté de boycott des pilotes.

Ecclestone précise que les problèmes viennent aussi du manque d’essais pour Pirelli. "Un manufacturier de pneu, peu importe son nom, ne peut pas développer des pneus fiables s’ils ne peuvent pas tester correctement."

Toutes proportions gardées, le grand argentier de la F1 compare Silverstone 2013 avec Imola 1994, où Ayrton Senna avait perdu la vie en course. Selon lui, ce sont des événements qui font avancer les choses. "A Imola c’était très triste, mais ça a sauvé beaucoup de vies après. Donc maintenant c’est la même chose avec le problème de pneus."

"Dieu merci personne n’a été blessé, mais nous devons rapidement en tirer les leçons. C’est la seule chose positive de cette affaire", estime-t-il.

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less