Formule 1

Un bon point de départ pour Hulkenberg et Sainz à Monza

Les nouvelles pièces semblent bien fonctionner

Recherche

Par Olivier Ferret

31 août 2018 - 19:01
Un bon point de départ pour Hulkenberg

Renault F1 a lancé ses préparatifs du Grand Prix d’Italie de F1 2018 sous le ciel couvert et pluvieux surplombant l’Autodromo di Monza.

Au petit matin, de fortes pluies se sont abattues sur le circuit de 5,793 km, détrempant alors la piste et limitant tout roulage. L’après-midi, les conditions se sont améliorées et ont permis à Nico Hülkenberg et Carlos Sainz de suivre le programme classique de comparaison des pneumatiques ainsi que des travaux aérodynamiques et mécaniques.

Nico a fini la journée au dixième rang en 1’23’’063, un dixième de seconde seulement devant Carlos, douzième.

Alan Permane, Directeur sportif, revient sur cette journée côté technique.

"La piste était très mouillée au début de la première séance avant de sécher sur la fin. Nous avons chaussé les pneus pluie et intermédiaires sur les deux monoplaces. La voiture s’est bien comportée dans ces conditions et les deux pilotes ont atteint le top dix."

"Nous avons rempli notre programme lors d’un après-midi plus sec. Nous avons d’abord mené des essais aérodynamiques sur les deux voitures avant d’effectuer les traditionnelles simulations de qualifications et de course. Les monoplaces ont utilisé des niveaux d’appuis légèrement différents pour évaluer le compromis entre la vitesse de pointe et les performances en virage."

"Nous avons un peu roulé ce matin pour obtenir des données sur les pneus pluie et intermédiaires, et les retours étaient plutôt classiques : peu de choses à signaler !" note Nico Hülkenberg.

"Quand la piste a séché l’après-midi, nous avons eu l’occasion d’essayer de nouvelles pièces aérodynamiques qui semblaient bien fonctionner. Bien sûr, nous devons analyser les données pour tirer le maximum de notre voiture demain, mais c’est un bon point de départ."

Carlos Sainz ajoute que "c’était vraiment détrempé ce matin, mais c’était bien de réaliser quelques tours dans ces conditions."

"La voiture se comportait bien, comme c’était déjà le cas sous la pluie en Hongrie. Sur le sec, nous avons intégralement bouclé notre programme. C’était une bonne journée et nous devons maintenant tout étudier de près pour voir où nous pouvons trouver davantage de temps. Nous avons essayé de nouvelles pièces sur les deux voitures et nous allons tout assembler demain et tenter de nous positionner dans le top dix."

Nick Chester, directeur technique châssis, conclut :

"La pluie au début de la première séance ne nous a pas permis d’en apprendre beaucoup, mais nous sommes parvenus à travailler sur l’aspect mécanique. Comme nous l’avons vu sur d’autres pistes mouillées, la voiture fonctionnait bien dans ces conditions. Dans la seconde session, nous avons pu accomplir la majeure partie du programme normal, même si elle a été légèrement raccourcie avec le drapeau rouge au départ. Nos monoplaces avaient des niveaux d’appuis différents et nous allons examiner plus en détails les réglages pour en améliorer l’équilibre demain."

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less