Formule 1

Un arrêt pour la majeure partie des équipes

Selon les prédictions de Pirelli

Recherche

Par Olivier Ferret

27 octobre 2012 - 16:15
Un arrêt pour la majeure partie des (...)

Sebastian Vettel a continué son weekend parfait en signant la 35ème pole position de sa carrière (sa 5ème de la saison) grâce à un temps de 1m25.283s sur le pneu tendre P Zero Jaune, désigné aux côtés du mélange dur P Zero Argent pour le Grand Prix d’Inde. Vettel a été le plus rapide de l’intégralité des séances sur le Circuit International de Buddh jusqu’à présent ce weekend.

La piste de Buddh est très peu utilisée durant l’année et propose un important taux d’évolution. Le temps de la pole de Vettel est ainsi deux secondes plus rapide que sa référence fixée en EL1 vendredi. Ainsi, de nombreux pilotes ont essayé d’établir leur meilleur temps dans les derniers instants de la séance, ce qui eut un effet important sur la stratégie pneumatique en qualifications. En Q1 et Q2, aucun pilote ne pouvait être sûr de s’extraire en sécurité de la zone dangereuse jusqu’au drapeau à damier, les temps pouvant soudainement tomber et créer une alerte.

Les 17 pilotes encore en course pour la Q2 chaussèrent les tendres, les meilleurs temps tombant une nouvelle fois en fin de séance, par des températures de 30°C dans l’air. Certains pilotes tentèrent de tirer profit du phénomène d’aspiration : un gain aérodynamique créé lorsque l’on suit de près une autre monoplace pour augmenter la vitesse de pointe en ligne droite.

Les dix dernières minutes de Q3 furent disputées uniquement avec les pneus tendres P Zero Jaunes, à l’exception du tour d’installation opéré par la Mercedes de Nico Rosberg, en durs. Vettel commit une petite erreur dans son premier tour lancé, mais s’adjugea la pole position comme l’an dernier sur son second run, devant son coéquipier Mark Webber. Il s’agit de la troisième première ligne intégrale Red Bull consécutive. Rosberg fut le seul concurrent à ne pas établir de temps en Q3 et bénéficiera donc du choix de composé pour le départ demain. Le Grand Prix d’Inde fut également la troisième course de l’année lors de laquelle aucune pénalité ne fut distribuée pour venir modifier la grille de départ.

Paul Hembery, Directeur de Pirelli Motorsport : « Nous avons déjà vu des indications stratégiques après une séance qualificative intrigante, lors de laquelle l’évolution de piste a joué un rôle significatif. L’usure des pneus semble bonne sur les deux composés, avec beaucoup de régularité des deux mélanges dur et tendre. D’après nos observations, nous pensons que la majorité des équipes adoptera une stratégie à un arrêt unique. Selon les autos, le pneu tendre pourrait être plus d’une seconde au tour plus rapide que le dur. L’équilibre de l’équation sera donc un art, à l’image de la stratégie pneumatique en Inde. La vitesse est évidemment importante ici, mais c’est également le cas de la stratégie, et il s’agit d’un thème récurrent cette saison ».

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less