Formule 1

Trouver un remplaçant à Bottas chez Williams n’a pas été simple

La présence de Martini n’a pas aidé

Recherche

Par Olivier Ferret

31 janvier 2017 - 11:08
Trouver un remplaçant à Bottas chez (...)

Claire Williams a reconnu qu’elle avait disposé de peu d’options au moment de remplacer Valtteri Bottas, en partance chez Mercedes.

Le départ de Nico Rosberg ayant pris l’équipe championne du monde par surprise, Bottas était devenu la cible de Mercedes, mais il a fallu le remplacer chez Williams et ce ne fut pas chose aisée.

« Peu après la décision de Nico, j’ai eu Toto au téléphone » explique aujourd’hui la directrice de l’équipe. « A ce moment-là, nous avions des accords avec Valtteri et Lance Stroll, tout était signé et tout était clair. Le nouveau scénario après la décision de Nico nous a tous mis dans une mauvaise posture. Quand on parle de futurs champions du monde, le nom Bottas ressort souvent, j’ai hâte de savoir comment ça va se passer pour lui maintenant. Valtteri est très proche de nous, j’aurais aimé qu’on lui donne une meilleure voiture, mais je suis heureuse qu’il ait cette chance chez Mercedes ».

Elle admet volontiers que le problème s’est situé au niveau de l’âge du remplaçant de Bottas, vis-à-vis du sponsor de l’équipe, Martini. La marque d’alcool impose pour la promotion qu’un pilote ait au moins 25 ans, ce qui n’est pas le cas de Lance Stroll qui n’a que 18 ans.

« Le problème est que la plupart des pilotes disponibles n’avait pas 25 ans. Ces six semaines ont été tendues. Ce n’était pas ennuyeux, ça ne l’est jamais à cette période de l’année car on commence à préparer la saison suivante, mais c’était encore différent cette fois-ci. »

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less