Formule 1

Trois pilotes étaient en piste pour Renault aujourd’hui

Markelov a remplacé Sainz le matin

Recherche

Par Olivier Ferret

28 septembre 2018 - 18:06
Trois pilotes étaient en piste pour (...)

Renault a connu une première journée productive au Grand Prix de Russie.

Artem Markelov y a disputé sa première séance d’essais libres sur l’autodrome de Sotchi.

Ce matin, le Russe a pris le volant de la Renault R.S.18 de Carlos avant que l’Espagnol ne retourne aux côtés de Nico Hülkenberg l’après-midi.

Carlos s’est montré le pilote le plus rapide des trois avec son tour bouclé en 1’35’’341 dans la deuxième session. En outre, l’équipe a introduit un nouveau fond plat aujourd’hui.

"En EL1, Nico s’est concentré sur plusieurs évaluations aérodynamiques tout en travaillant sur les réglages avec l’ancienne version du fond plat. Sa séance s’est achevée un peu plus tôt que prévu, l’équipe suspectant une fuite d’échappement. Nico a chaussé avec les Pirelli Hypertendres (rose)," explique Alan Permane, Directeur sportif.

"Au volant de la voiture de Carlos floquée du n°46, Artem a effectué des évaluations aérodynamiques et un travail sur les réglages avec les pneus Hypertendres et le nouveau fond plat."

"En EL2, Nico et Carlos ont utilisé le nouveau fond plat et les pneumatiques Hypertendres pour évaluer la performance des gommes, y compris avec le plein d’essence. Nico a également utilisé les Tendres (jaune), Carlos les Ultratendres (violet)."

Le bilan est bon : le nouveau fond plat fonctionne comme prévu et Artem a réalisé de bons débuts en EL1."

Pour Nico Hülkenberg, "c’était un vendredi classique de mon côté. J’aime piloter sur ce circuit et nous avons consacré la journée à rendre la voiture plus rapide et plus équilibrée. Nous nous sommes concentrés sur les zones habituelles de la monoplace comme nous connaissons plutôt bien son comportement à ce stade de la saison. Il n’y a donc pas eu de surprise. Nous avons beaucoup d’informations sur lesquelles travailler pour la suite du week-end."

Artem Markelov était lui "très fier d’être au volant aujourd’hui et je suis assez satisfait de la manière dont tout s’est déroulé. L’équipe m’a fourni de bons retours et c’était une expérience formidable. Je me suis senti en confiance après le deuxième tour et la F1 a tout l’air d’être le lieu où je devrais être ! J’adresse un immense merci à Renault pour cette première expérience lors d’une séance officielle en Grand Prix."

Carlos Sainz était lui en petite forme... et pas très content de la voiture laissée par le Russe !

"Je me sens mieux aujourd’hui. J’ignore pourquoi mais j’ai eu un œil infecté qui m’a aussi donné de la fièvre et un peu de mal de gorge, alors ça a été un peu un désastre hier. Je suis presque remis, je manque probablement un peu d’énergie mais cela devrait aller demain. Ils m’ont donné des antibiotiques pour l’oeil et un peu d’ibuprofène pour la gorge."

"C’est bien sûr pénalisant de ne pas rouler en EL1. C’est une chose que vous n’appréciez jamais en tant que pilote mais c’est quelque chose que l’équipe avait à faire. Vous commencez toujours par voir comment les pneus se comportent, comment ils se dégradent, comment ils se comportent sur un tour rapide. Donc merci pour à lui d’avoir collecté ces données... mais nous avons eu tout à reprendre en EL2 sur ma voiture."

"C’était un après-midi positif malgré tout et nous avons bouclé de nombreux tours afin de préparer la voiture en vue des qualifications et de la course. Nous savons que nous devons travailler pour exploiter au mieux les pneumatiques. Ce sera la clé dimanche et nous avons une petite idée pour trouver un peu plus de performances. J’ai donc hâte d’être à demain."

Nick Chester, directeur technique châssis, conclut.

"C’était une journée linéaire. Ce matin, Artem a fait du bon travail en se mettant rapidement dans le rythme. Il a fini la séance non loin de Nico tout en bouclant le programme pour cette session. La voiture s’est comportée comme prévu aujourd’hui et le nouveau fond plat offre ce que l’on attendait de lui. Le peloton a l’air extrêmement serré sur cette piste, donc nous chercherons à extraire le moindre gain de performance demain et en course."

expand_less