Formule 1

Très bonne journée de travail pour Renault à Suzuka

Mais les voitures ne sont pas encore dans le top 10

Recherche

Par Olivier Ferret

5 octobre 2018 - 11:05
Très bonne journée de travail pour (...)

Renault F1 a réalisé une première journée productive au Grand Prix du Japon, à défaut d’être performante puisque les deux voitures étaient hors du top 10 en EL1 comme en EL2.

Sur le circuit de Suzuka (5,8 km), les deux pilotes ont pu accomplir leurs programmes de manière ininterrompue.

Au terme de la deuxième séance d’essais libres, Nico Hülkenberg s’est montré le plus rapide de l’équipe grâce à son tour en 1’30’’644, trois dixièmes de seconde seulement devant Carlos Sainz.

"En EL1, Carlos a effectué ses premiers relais avec un râtelier aérodynamique installé à l’arrière de sa monoplace. Il a chaussé les Pirelli Supertendres (rouge) et Tendres (jaune), tout comme Nico," explique Alan Permane, Directeur sportif.

"En EL2, Nico a utilisé les gommes Tendres et Supertendres avant de repasser sur les Tendres. De son côté, Carlos s’est concentré sur les Médiums (blanc), Supertendres, puis à nouveau les Médiums. Suzuka n’a réservé aucune surprise aujourd’hui."

Nico Hülkenberg ajoute : "Suzuka est un superbe circuit qui me donne toujours le sourire. C’était une journée assez fluide au volant et la voiture s’est comportée comme nous l’avions prévu. Les performances des pneumatiques étaient faciles à comprendre. Maintenant, il ne nous reste plus qu’à libérer tout le potentiel des réglages en vue de demain."

"D’une manière générale, je pense que c’était un vendredi assez fluide, sans gros problème. Ce matin, la voiture offrait de bonnes sensations et nous avons complété un programme bien fourni alors que nous manquions un peu de rythme l’après-midi. Nous avons effectué des modifications durant la journée et je suis convaincu que nous saurons où trouver ces dixièmes supplémentaires. Cela dit, nous devons travailler dur ce soir si nous voulons être compétitifs pour le reste du week-end," ajoute Carlos Sainz.

Nick Chester, directeur technique châssis, conclut : "Nous avons connu un vendredi linéaire durant lequel nous avons pu boucler notre programme sans interruption. Nous avons effectué des évaluations aérodynamiques et des comparaisons de réglages avec nos deux voitures avant de chausser les gommes Supertendres, Tendres et Médiums. Nous avons beaucoup d’informations sur lesquelles travailler avant les qualifications demain."

expand_less