Formule 1

Toujours pas d’accord sur les moteurs de 2021

Rien ne devrait bouger ou presque...

Recherche

Par Olivier Ferret

5 novembre 2018 - 13:21
Toujours pas d'accord sur les moteurs de

L’année dernière, à cette période de l’année, Liberty Media et la FIA avaient révélé leur vision du moteur de 2021.

Ce moteur devait fonctionner 3000 tours / minutes plus vite, se passer de MGU-H et avoir un MGU-K plus puissant, dont le déploiement de l’énergie électrique serait géré par le pilote et non l’électronique.

Mais, un an après, rien n’a avancé ou presque sur le dossier : les motoristes sont bien partis pour imposer un statu quo.

"Les règles pour les moteurs de 2021 ne sont pas encore complètement décidées. Il y a encore des discussions en cours. Mais, en principe, je pense que les moteurs resteront les mêmes que maintenant, ou très proches," révèle Günther Steiner, le directeur de Haas F1, cliente de Ferrari.

Où sera donc l’évolution qui devait permettre de faciliter l’arrivée de nouveaux motoristes ?

"Je crois que les constructeurs continuent de travailler sur l’aspect des coûts," explique-t-il.

"C’est un élément très important pour 2021 parce que c’est l’année où nous souhaitons introduire le plafonnement des budgets pour les équipes. Et le moteur est un gros facteur de coûts pour une équipe. Plus son prix sera bas, plus nous pourrons développer d’autres choses."

Ces moteurs identiques ou presque satisfont les 4 constructeurs actuels mais un des points envisagé pour le show risquerait de ne pas être satisfait, celui du bruit.

Les nouveaux V6 souhaités par la FIA et Liberty Media auraient dû être plus bruyants, en tournant plus vite. Nous devrons a priori nous en passer mais ce n’est pas un souci selon Steiner.

"Je pense que la Formule 1 a fini par atteindre un bon niveau de bruit. En avoir un petit peu plus serait sympa mais nous sommes déjà bien au niveau actuel."

expand_less