Formule 1

Toto Wolff fait le point sur la rivalité entre ses deux pilotes

Inévitable...

Recherche

Par Olivier Ferret

29 mai 2014 - 13:42
Toto Wolff fait le point sur la (...)

On a beaucoup parlé de la rivalité entre Lewis Hamilton et Nico Rosberg depuis plus d’une semaine et Toto Wolff a senti que le moment était venu de faire le point sur ce qui se passe vraiment au sein de l’équipe entre ses deux hommes.

"Cela prend toujours plusieurs jours pour que les pilotes se calment. Lewis est une personne très sensible et qui marche ’à la compétition’. Quant à Nico, je sais que c’est un pilote honnête et intègre. Notre tâche est donc de comprendre ce que nos pilotes veulent, les protéger et faire en sorte qu’ils donnent chacun le meilleur d’eux-mêmes," explique le patron de Mercedes.

"S’ils sont au top, alors l’équipe est au top. Cependant ce sont deux pilotes très différents et ils ont besoin de choses différentes dans leur environnement. Nous connaissons Nico depuis 4 ans, et je pense que nous comprenons maintenant mieux ce que souhaite Lewis."

Wolff ajoute que les jeux psychologiques auxquels se sont livrés les deux hommes seront tolérés si les pilotes vont de l’avant.

"Les déclarations que nous avons pu lire ou entendre font partie de ces petits jeux tolérables. Lewis a dit qu’il venait d’un milieu modeste et cela lui donnait encore plus envie de gagner mais je pense qu’on peut dire que Nico a eu une énorme pression pour réussir, en tant que fils de champion du monde. Ne pointons pas du doigt l’un ou l’autre. Ils cherchent chacun à gagner un avantage. A nous de gérer cela."

Wolff, Lauda et Lowe : le trio de Mercedes ne sera pas de trop pour tenter de canaliser la fougue des deux hommes.

"C’est surtout Paddy et moi qui intervenons, parce que nous abordons les choses sous un angle différent. Niki est aussi très important, il a une sorte de rôle de mentor pour Lewis. Lewis écoute très attentivement Niki, qui est triple champion du monde. Nous avons tous un rôle différent à jouer."

Certains ont évoqué une relation qui pourrait tourner au vinaigre, comme Prost et Senna en leur temps.

"Oui, il y a eu beaucoup de comparaisons avec le scénario Prost/Senna. C’est une sorte de compliment pour nos pilotes mais je crois sincèrement que notre situation est très différente," affirme Wolff.

"Notre philosophie, chez Mercedes, c’est de laisser nos pilotes se battre. Nous laissons nos enfants avec leurs jouets... à moins qu’ils ne les cassent. Cela peut devenir très tendu mais ils savent tous les deux qu’aucun incident ne sera toléré."

"Tout est transparent chez nous : les données sont partagées, les pilotes ont la même voiture et sont à égalité totale. Il y a des processus en place pour chaque chose. Ils sont parfois remis en question lorsque de nouvelles situations s’imposent à nous mais ce n’est pas le cas après Monaco. La priorité reste la même : qu’une Mercedes gagne, peu importe le pilote."

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less