Formule 1

Toro Rosso envisage bien de rebadger son moteur Renault

Cachez ce Renault que je ne saurais voir

Recherche

Par Alexandre C.

29 décembre 2016 - 08:34
Toro Rosso envisage bien de rebadger

Toro Rosso s’est coltinée toute la saison un V6 Ferrari 2015, qui n’a pas pu évoluer en cours de saison. En fin d’année, l’écurie italienne a donc eu bien du mal à se montrer à la hauteur de ses rivaux en matière de puissance pure. L’an prochain heureusement, la petite Scuderia disposera d’un moteur typé 2017 et évolutif. Un moteur Renault… ou faudra-t-il dire un moteur TAG Heuer ; Casio ou autre ?

En effet, cette année, Red Bull, après avoir failli quitter Renault, a décidé de conserver les moteurs français, mais en les rebadgant « TAG Heuer. »

Et comme nous vous le rapportions après la publication des engagés par la FIA, sa petite sœur, Toro Rosso, envisage de faire de même la saison prochaine – même si la piste menant à un fabriquant de montres n’a pas encore été officialisée.

« Nous avons la possibilité de trouver un sponsor titre pour rebadger notre moteur 2017, comme Red Bull l’a fait l’an dernier » a ainsi confirmé Franz Tost, le directeur de Toro Rosso.

« Nous sommes en discussions avec un sponsor », a-t-il même révélé.

Que le moteur se nomme Renault, TAG Heuer ou autrement, le résultat sera le même sous le capot. Toro Rosso peut ainsi se concentrer efficacement sur le développement de la monoplace de l’an prochain, la STR12. Et le projet avance bien, toujours à en croire Franz Tost.

« Nous respectons la feuille de route. Nous avons procédé à des crash-tests et nous ferons une journée promotionnelle avec la nouvelle voiture avant le début des tests hivernaux à Barcelone ».

Une journée promotionnelle consiste en 100 kilomètres de déverminage d’une monoplace. Aucune information ne peut être glanée sur les pneus Pirelli 2017 à cette occasion, mais il s’agit d’une mise à l’épreuve toujours utile avant le début d’une nouvelle saison.

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less