Formule 1

Toro Rosso écarte Gelael pour un volant de titulaire en 2018

Mais refuse de confirmer Gasly et Kvyat

Recherche

Par A. Combralier

30 septembre 2017 - 15:18
Toro Rosso écarte Gelael pour un (...)

L’objectif de Toro Rosso pour cette fin de saison demeure le même pour son directeur Franz Tost : finir « 5e au classement des constructeurs. »

Il y a un hic cependant : cette saison, c’est surtout Carlos Sainz qui inscrit les points pour Toro Rosso. Daniil Kvyat, avant d’être écarté pour la Malaisie et le Japon, n’a inscrit que quatre points.

« Oui, nous souffrons avec la 2e voiture, qui n’a marqué que quatre points, mais la 5e place est l’objectif » confirme Franz Tost, qui en profite donc pour accabler un peu plus le Russe.

L’an prochain, avec le départ de Carlos Sainz, il y aura un baquet de libre chez Toro Rosso, ou peut-être deux si Daniil Kvyat est définitivement mis sur la touche. Un volant semble promis à Pierre Gasly…

« Nous ne savons pas encore qui sera dans la voiture » assure pourtant Tost. « C’est pourquoi Red Bull a décidé de faire rouler Pierre Gasly, pour voir sa vraie performance. Ensuite, nous aurons la décision de Red Bull. »

Un retour de Kvyat n’est donc pas exclu…

« Tout est ouvert. Il a été dit qu’il est toujours un pilote Red Bull et il a un contrat valide. »

Sean Gelael a aussi participé à quelques essais libres, dont ce vendredi à Sepang. Est-il une piste sérieuse pour l’an prochain ?

« Il fera quatre EL1 pour nous cette année. A Singapour, à Sepang, à Austin et à Mexico, et il fera un jour d’essai privé à Abu Dhabi. Mais il sera définitivement en Formule 2 l’an prochain. Nous verrons ensuite pour 2019. »

Si l’Indonésien est écarté, il ne reste plus comme pistes sérieuses que Gasly et Kvyat tant la filière Red Bull semble tarie.

« Voilà, il n’y a personne d’autre dans notre programme junior. Mais nous verrons » conclut Franz Tost, énigmatique.

Red Bull pourrait-elle faire un coup en allant chercher un pilote au dernier moment, hors de sa filière ?

expand_less