Formule 1

Tombazis : Pas de solution magique pour les dépassements en 2019

Il y aura du mieux mais à quel point ?

Recherche

Par Olivier Ferret

4 octobre 2018 - 10:08
Tombazis : Pas de solution magique (...)

Nikolas Tombazis, qui travaille pour la FIA sur les nouveaux règlements techniques, en collaboration avec Ross Brawn au sein de la FOM, estime que le changement de règles pour 2019 (ailerons élargis et simplifiés) ne sera pas suffisant pour régler le problème des dépassements de manière satisfaisante.

"Honnêtement, après nos recherches en simulateur et en soufflerie, nous ne croyons pas qu’il sera plus facile pour des pilotes de se suivre en piste et se dépasser," lançait récemment le directeur de Renault F1, Cyril Abiteboul.

Une position malheureusement confirmée par Tombazis, ancien designer de Ferrari.

"Pour l’instant les voitures perdent 30% d’appuis quand elles sont la position de se dépasser, entre 15 et 20 mètres d’écart à l’approche d’un virage à moyenne vitesse. Cela correspond à une demi-seconde. Nous espérons réduire la parte à 10% mais c’est difficile de fournir un chiffre précis parce que la tendance de la F1, c’est toujours de trouver plus d’appuis, année après année."

Ce n’est donc pas une solution magique "mais si nous n’étions pas intervenus sur les règles pour 2019, cela aurait été encore pire l’an prochain et en 2020. En 2019 ça ira donc mieux qu’en 2018 mais des F1 resteront toujours des F1".

Il faudra donc attendre le gros bouleversement de 2021 pour voir des changements radicaux.

expand_less