Formule 1

Todt se dit ’fier’ d’avoir réussi l’introduction du Halo

Un dispositif qui a provoqué de la résistance

Recherche

Par Olivier Ferret

6 décembre 2018 - 10:31

Jean Todt a déclaré être fier d’avoir combattu pour l’introduction du Halo en Formule 1, un dispositif qui gagne d’autres disciplines en monoplace également.

Le président de la FIA a toujours soutenu ce dispositif controversé parce que surtout jugé inesthétique. Et il a probablement évité des blessures graves à plusieurs pilotes cette saison. Lors du départ à Spa pour Charles Leclerc ou lors d’une course de Formule 2 pour Tadasuke Makino.

Petit bémol toutefois : l’accident de Nico Hulkenberg à Abu Dhabi. La présence du Halo a peut-être empêché l’Allemand de sortir aussi vite que possible de sa monoplace, qui a effectué des tonneaux et s’est retrouvée sur le Halo.

"J’ai eu beaucoup de résistance mais quand vous pensez que vous allez dans la bonne direction il faut se battre pour ça. Nous avons été capables de démontrer que, sans le Halo, il y aurait eu des conséquences plus graves pour Charles," explique Todt.

En 2019, le Halo sera aussi intégré aux monoplaces de Formule E et Formule 3.

"La sécurité est une priorité indiscutable et la FIA a eu raison d’insister," ajoute de son côté le directeur sportif de la F1, Ross Brawn.

Selon les deux hommes, le Halo a maintenant été bien accepté par les fans. Et il aurait bien sauvé la vie de Leclerc en évitant un contact visière du casque - aileron avant selon les conclusions de l’enquête de la FIA rendues ces derniers jours.

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less