Formule 1

Taxi Alonso : Warwick n’y voyait rien de mal...

... jusqu’à ce qu’il voit les images de surveillance

Recherche

Par

28 septembre 2013 - 17:25
Taxi Alonso : Warwick n’y voyait (...)

Derek Warwick, le commissaire-pilote engagé par la FIA à Singapour, a donné de nouvelles explications concernant les réprimandes données à Mark Webber et Fernando Alonso après la course. L’Espagnol s’était arrêté au milieu de la piste lors du tour de décélération pour prendre à son bord Webber, qui avait abandonné dans le dernier tour sur casse mécanique.

Peu après la course, les deux pilotes étaient réprimandés par les commissaires : Alonso pour conduite potentiellement dangereuse, et Webber pour avoir traversé la piste sans la permission des commissaires de piste. Si le pilote Ferrari n’est pas inquiété par sa pénalité, ce n’est pas le cas du pilote Red Bull qui écope de 10 places de pénalité pour le Grand Prix de Corée.

« Évidemment j’ai vu ce que tout le monde a vu, tout le monde a vu Mark [Webber] être porté par la Ferrari et quel mal y a-t-il à cela ? Je dois dire qu’il n’y a rien de mal, j’ai déjà été porté et porté d’autres pilotes sur une Formule 1 par le passé », a-t-il déclaré sur Sky Sports F1.

A la base, les commissaires ne souhaitaient pas réprimander les pilotes. Mais les images de surveillance les ont fait changer d’avis.

« Moi et les commissaires n’y avons rien vu de mal. Nous étions sur le point de quitter la salle quand le contrôle de la course nous a donné les images de la montée de Webber sur la Ferrari. Quand nous avons vu les images, je dois dire que c’était dangereux à plusieurs niveaux. Tout d’abord les règles font que vous ne pouvez pas rester sur le bord du circuit si vous cassez ou explosez quelque chose - comme Mark l’a fait - sans l’autorisation des commissaires de piste. Mark est parti sans leur autorisation », explique le Britannique.

« Il a couru vers le bord du circuit et à fait signe de s’arrêter à Kimi [Räikkönen] et Fernando, et ils ont tous les deux ralenti. Kimi a continué, mais il a laissé Fernando au centre de la piste, à la sortie d’un virage qui se prend en troisième vitesse. Mark a couru sur la piste pour monter sur le côté gauche de la Ferrari, et Nico Rosberg est passé juste à côté de lui. Il est ensuite monté sur la Ferrari, puis Lewis est arrivé et a presque heurté l’arrière de la Ferrari. Il y avait deux situations potentiellement dangereuses pour Mark. »

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less